Bulgarie: La police saisit plus de 700 kg d'héroïne, d'une valeur de 23 millions d'euros

CONTREBANDE La drogue était cachée parmi des plaques de carton-plâtre...

G. N. avec AFP

— 

Le 12 novembre 2014, la police bulgare avait saisi 112 kg d'héroïne à la frontière.
Le 12 novembre 2014, la police bulgare avait saisi 112 kg d'héroïne à la frontière. — REX/REX/SIPA

Plus de 700 kg d'héroïne ont été saisis à la frontière bulgaro-turque à bord de deux poids-lourds iraniens à destination de l’Autriche, a annoncé samedi l’agence des douanes bulgare. Un premier véhicule transportant 347 kg d’héroïne cachée au milieu de plaques de carton-plâtre a été intercepté jeudi au principal poste-frontière bulgaro-turc de Kapitan-Andréevo.

Quatorze heures plus tard, le 28 septembre, un autre véhicule iranien a été intercepté avec 365 kg d’héroine, a précisé Gueorgui Gueorgiev, le chef de la direction des douanes pour le renseignement. La valeur totale de l’héroïne « très pure » saisie est estimée à 23 millions d’euros, a-t-il ajouté.

Les chauffeurs iraniens des deux camions, qui ont un lien de parenté, ont été arrêtés. Ils risquent de 15 à 20 ans de prison, a indiqué le procureur régional de Haskovo (sud), Ivan Stoïanov. Les cargaisons avaient pour destinataire une entreprise enregistrée à Vienne​. Le Premier ministre, Boïko Borissov, avait évoqué l’opération en cours de « saisie de centaines de kilogrammes d’héroïne » dans son discours vendredi devant l’Assemblée générale de l’ONU.