VIDEO. Le président du Venezuela propose à Trump de le rencontrer, malgré leurs «différences»

DIALOGUE Réchauffement diplomatique entre le Venezuela et les Etats-Unis? Les deux présidents échangent pour l'instant plus d'insultes que de palabres diplomatiques...

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Maduro, le 4 août 2018 à Caracas.
Nicolas Maduro, le 4 août 2018 à Caracas. — Juan BARRETO / AFP

Ils ne se sont jamais vus mais ne cessent de s’opposer par médias interposés. Alors qu’il s’exprimait à la tribune de l’ONU mercredi, le président du Venezuela Nicolas Maduro s’est dit prêt à rencontrer  Donald Trump malgré les mots durs du président américain.

« Je suis disposé à serrer la main du président des États-Unis et à discuter avec lui de nos différences bilatérales et des problèmes de notre région », a déclaré Nicolas Maduro lors d’un long discours de 50 minutes à la tribune. En principe, chaque dirigeant n’a droit qu’à un quart d’heure pour son allocution. Cette proposition est faite en dépit des « différences abyssales » qui séparent les deux pays, a-t-il ajouté.

La possibilité d’une rencontre à New York

Le président Trump n’a pourtant pas mâché ses mots ces derniers jours. A la même tribune, le président américain a notamment estimé que Nicolas Maduro pourrait être « renversé très rapidement » si « les militaires décidaient de le faire ». « Plus de deux millions de personnes ont fui » le pays en raison du gouvernement socialiste vénézuélien soutenu par Cuba, a-il aussi déploré.

Mercredi soir, les deux présidents étaient encore tous les deux à New York. Donald Trump a prévu de quitter la ville ce jeudi dans la journée, ce qui pourrait laisser la possibilité d’une rencontre.