Philippines: Des survivants ensevelis depuis deux jours appellent les secours avec un portable

CATASTROPHE NATURELLE Les secouristes devaient encore localiser les trois survivants, coincés sous les décombres, pour leur venir en aide…

20 Minutes avec agence

— 

Une gigantesque coulée de boue s'est produite sur l’île de Cebu (Philippines), jeudi dernier, quelques jours après le passage du typhon Mangkhut.
Une gigantesque coulée de boue s'est produite sur l’île de Cebu (Philippines), jeudi dernier, quelques jours après le passage du typhon Mangkhut. — Bullit Marquez/AP/SIPA

Coincés sous terre à la suite d’un important glissement de terrain sur l’île de Cebu (Philippines), trois survivants sont parvenus à contacter les secours avec leur téléphone portable, rapporte Franceinfo ce dimanche.

Avec le passage dévastateur du typhon Mangkhut, les pluies diluviennes ont fragilisé les sols et provoqué une gigantesque coulée de boue dans la circonscription de Naga, jeudi dernier. Plusieurs habitations ont été ensevelies jusqu’à quinze mètres sous terre. Le premier bilan fait état de 34 morts mais 37 personnes sont toujours portées disparues.

Des messages de détresse 48 heures après la catastrophe

À mesure que le temps passe, les chances de retrouver des survivants s’amenuisent. Mais les secouristes philippins ne perdent pas espoir. Samedi, 48 heures après la catastrophe, ils ont reçu un message de détresse envoyé par une habitante, ensevelie sous les décombres avec ses deux parents. « Ils se sont réfugiés près du réservoir d’eau de leur maison. Mais maintenant, ils sont coincés et disent manquer d’oxygène », explique un membre de leur famille cité par France Info.

« On va d’abord tenter de localiser ces personnes avant de creuser, en espérant qu’elles sont encore en vie. Je l’espère vraiment », explique la secouriste Maritoni Corominas. Cette nouvelle catastrophe vient alourdir un peu plus encore le terrible bilan du typhon Mangkhut, qui a coûté la vie à 155 personnes aux Philippines et fait de très nombreux blessés d’après le dernier bilan communiqué ce dimanche.