VIDEO. Etats-Unis: Une femme tue trois personnes dans son entreprise puis se suicide

ATTAQUE La fusillade a eu lieu dans un entrepôt de produits pharmaceutiques entre Baltimore et Philadelphie…

20 Minutes avec AFP

— 

Un dispositif de police dans l'Etat de l'Ohio aux Etats-Unis (image d'illustration).
Un dispositif de police dans l'Etat de l'Ohio aux Etats-Unis (image d'illustration). — John Minchillo/AP/SIPA

Nouvelle fusillade aux Etats-Unis. Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées ce jeudi lors d’une fusillade​ dans une dans une zone industrielle de l’Etat du Maryland, commise par une jeune femme qui s’est suicidée et dont les motivations restaient inconnues.

« Nous avons trois blessés, trois morts dont deux sont décédés sur place et l’autre à l’hôpital, et l’auteure des coups de feu est aussi décédée à l’hôpital, c’est une femme agissant seule âgée de 26 ans », a dit le shérif Jeffrey Gahler lors d’une conférence de presse.

« L’endroit est désormais sûr », a indiqué la porte-parole de l’entreprise Susan Henderson. Environ 1.000 employés travaillent sur ce site installé dans la ville d’Aberdeen, entre Baltimore et Philadelphie. Les premiers policiers seraient arrivés sur place vers 9 h 10, heure locale, selon CNN.

Une enquête ouverte

L’auteure des coups de feu, habitant la région de Baltimore, s’est présentée à l’entrepôt où elle travaillait comme intérimaire pour l’enseigne de produits pharmaceutiques Rite Aid. Pour une raison indéterminée, elle a ouvert le feu avec une arme de poing d’abord à l’extérieur puis à l’intérieur du bâtiment, a raconté le shérif Gahler.

Elle a ensuite tenté de se suicider en se tirant une balle dans la tête. Grièvement blessée, elle a été transportée dans un hôpital de la région où elle a succombé à ses blessures. Harry Logan, le gouverneur de l’Etat, a réagi sur Twitter : « Nous prions pour les victimes, ainsi que pour les premiers policiers arrivés sur les lieux. L’État est prêt à offrir tout soutien. » Une enquête a été ouverte.

« N’importe où, n’importe quand »

L’alerte a été donnée peu après 9 h 00 après les premiers coups de feu et les forces de police sont rapidement intervenues, appuyées par des employés de l’agence fédérale en charge de réguler les armes et les explosifs. Une école primaire située dans les environs a été placée en situation de confinement, alors que la police demandait aux automobilistes d’éviter la zone.

« Pour l’instant, il n’y a pas de mobile », a déclaré le shérif, rappelant que les fusillades « peuvent arriver n’importe où, n’importe quand ». Colleen Hendrickson, qui vit dans le quartier, témoigne : « C’est vraiment très calme d’ordinaire et c’est la (situation) la plus chaotique que j’ai jamais vue ici. »

Chaque année aux Etats-Unis, plus de 30.000 personnes meurent par armes à feu, dont plus de 10.000 par homicide, selon l’association Everytown for Gun Safety.