VIDEO. Etats-Unis: L'ouragan Florence arrive et pourrait faire monter le niveau de la mer de 3 mètres

METEO Les vents ont faibli mais les inondations risquent d'être catastrophiques...

P. B.

— 

Avant l'arrivée de l'ouragan Florence, la ville de New Bern, en Caroline du Nord, était déjà inondée, le 13 septembre 2018.
Avant l'arrivée de l'ouragan Florence, la ville de New Bern, en Caroline du Nord, était déjà inondée, le 13 septembre 2018. — C. SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le plus dangereux dans un ouragan, ce ne sont pas les vents, ni les pluies mais bien l’onde de tempête. Et alors que Florence devrait toucher les côtes de Caroline du Nord vendredi matin, cet ouragan rétrogradé en catégorie 1 vendredi matin, qui s’accompagne de vents allant jusqu’à 155 km/h, pourrait faire monter le niveau de la mer de trois mètres. Et provoquer des inondations catastrophiques jusqu’à plusieurs kilomètres dans les terres.

A la différence d’un tsunami, l’onde de tempête (« storm surge », en anglais), n’est pas causée par un tremblement de terre ou une éruption volcanique mais par les vents, qui poussent la surface de l’océan. En Caroline du Nord, l’eau était déjà montée de plusieurs dizaines de centimètres à New Bern, jeudi, et la crue devrait s’intensifier tout au long du week-end, alors que Florence fait du surplace. Pour ne rien arranger, il devrait tomber jusqu’à 60 cm de pluie dans certaines zones.

50 % des décès dus à l’onde de tempête

Quand une crue atteint deux ou trois mètres, les rivières débordent, les voitures se mettent à flotter et à dériver, des poteaux électriques s’effondrent et des milliers de maisons se retrouvent inondées. Selon le Centre national des ouragans, l’onde de tempête est responsable de près de 50 % des décès dus à un ouragan. C’est pour cette raison que les autorités ont appelé 1,7 million de personnes à évacuer. La météo américaine a illustré le phénomène avec cette animation 3D impressionnante.