Une Indienne a-t-elle accouché de 11 bébés? Retour sur une intox increvable

FAKE OFF Depuis plusieurs années, une intox qui détourne le contexte de deux photos affirme qu'une femme a accouché de 11 bébés en une seule fois... 

Alexis Orsini

— 

La même photo est sortie de son contexte depuis des années.
La même photo est sortie de son contexte depuis des années. — capture d'écran
  • A en croire une rumeur en vogue depuis des années, une mère de famille indienne aurait accouché de 11 enfants par césarienne.
  • L'intox reprend en fait la photo de 11 bébés nés dans le même hôpital à la même date et celle d'une femme au ventre surgonflé par une tumeur.
  • Contacté par 20 Minutes, l'hôpital indien où ont été photographiés les 11 nourrissons confirme qu'ils sont nés de mères différentes.

« Une [Indienne] accouche de 11 bébés garçons en même temps par césarienne. Incroyable ce record du monde ! » Photos de la mère soi-disant enceinte — au ventre extrêmement gonflé — et des bébés à l'appui, le site « Le top de l'humour et de l'info » relaye cette semaine l'événement atypique. « Une jeune maman avait fait recours à la Fécondation in Vitro, et a mis au monde onze magnifique[s] petits bébés. [...] Les bébés ainsi que leur maman se portent bien » affirme ainsi l'article.

Mais cet « exploit » n'a rien de véridique : l'intox, en vogue depuis des années, s'appuie en fait sur deux actualités différentes — et sans aucun lien.

FAKE OFF

Si « Le top de l'humour et de l'info » affirme que cet « événement incroyable fait le buzz depuis quelques semaines », ses premières occurrences remontent à bien plus loin. On en trouve notamment trace sur le site zambien d'actualité Tumfweko, dans un article du 6 février 2012, illustré de la même photo de onze nouveaux-nés, allongés devant une équipe médicale. Il suffit toutefois de remonter la piste de l'hôpital indien en question — dont le nom apparaît sur une affiche, en arrière-plan — pour constater que ces bébés ne sont pas nés de la même mère.

Contacté par 20 Minutes, Prabhakar Singh, directeur des établissements 21st Century Hospital, spécialisés dans la fécondation in vitro, explique : « Cette info est une intox. [...] La photo avec les bébés et notre équipe de médecins est authentique : elle a été prise le 11 novembre 2011 au 21st Century Hospital [de] Surat [dans l'ouest de l'Inde]. »

« Ce jour-là, nous avons aidé à accoucher 11 femmes enceintes qui avaient eu recours à la fécondation in vitro au sein de notre établissement. Ces 11 mères ont donné naissance à 13 bébés — mais il y en a seulement 11 sur la photo car 2 bébés nécessitaient [des soins intensifs] » ajoute le médecin.

Détournement d'une photo de patiente mexicaine

La presse indienne n'avait pas manqué de relayer cette information. Le 10 novembre 2011, une médecin confiait ainsi au Times of India : « Ca va être une journée mouvementée puisque nous n'avons jamais réalisé autant d'opérations en [si peu de temps]. » La naissance des bébés à cette date particulière (le 11/11/11) était souhaitée par les 11 couples. La photo des 11 bébés a ainsi été publiée dans la presse nationale dès le 12 novembre 2011, bien avant d'être détournée.

Dans ses dernières versions, la rumeur recourt en outre au cliché d'une patiente au ventre extrêmement gonflé, qui est présentée comme la mère des 11 nourrissons (et nommée « Mariya Fernandez »). Mais la femme en question s'appelle en réalité Mercedes Talamante : cette Mexicaine de 51 ans avait fait l'objet d'un article dans le tabloïd Daily Mail à l'été 2014, après son opération d'une tumeur très volumineuse.

« Octomom »

En outre, contrairement à ce qu'affirment certaines versions de l'intox, cet « exploit » fictif ne figure pas non plus dans l'édition 2015 du Guinness Book des records. La seule « prouesse » enregistrée par le Guinness en la matière — en prenant uniquement en compte les enfants non décédés à la naissance — date de 2009, lorsque l'Américaine Nadya Suleman avait donné naissance à 6 garçons et 2 filles après une fécondation in vitro.

Surnommée « Octomom », elle reste aujourd'hui surtout connue pour ses problèmes financiers et pour différentes polémiques... alors que certaines variantes de l'intox utilisent une photo d'elle prise 8 jours avant son accouchement pour la présenter comme la mère des 11 bébés indiens. 

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.