Etats-Unis: L'ouragan Florence rétrogradé en catégorie 2

METEO L'ouragan a changé de direction et devrait s'accompagner de pluies diluviennes...

20 Minutes avec AFP

— 

Vue satellite de l'ouragan Florence à l'approche de la côte Est américaine, le 12 septembre 2018.
Vue satellite de l'ouragan Florence à l'approche de la côte Est américaine, le 12 septembre 2018. — NOOA

Florence s'affaiblit mais le danger persiste. Rétrogradé en catégorie 2, l'ouragan s'accompagne de vents moins violents, mais les pluies diluviennes pourraient provoquer des inondations et des crues historiques sur l'Est des Etats-Unis, jeudi.

Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l'abri loin du rivage de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord et de la Virginie. Ces trois États de la côte atlantique sont les plus menacés par l'ouragan, dont les premières bourrasques violentes sont attendues jeudi, le phénomène s'aggravant vendredi et samedi. Il a toutefois changé de direction, pivotant vers le sud, et pourrait même atteindre la Géorgie, qui a déclaré l'état d'urgence.

Crues allant jusqu'à 4 mètres

Selon le Centre national des ouragans (NHC), certaines régions côtières pourraient connaître des crues allant jusqu'à trois ou quatre mètres par endroit. C'est comparable à l'ouragan Harvey l'an dernier, qui avait fait plus de 100 victimes et causé plus de 100 milliards de dollars de dégâts.

Les appels à évacuer rapidement les zones à risques se sont multipliés mercredi. «Après aujourd'hui, il sera vraiment trop tard. N'attendez pas la dernière minute», a lancé Brenda Bethune, la maire de Myrtle Beach, célèbre station balnéaire sur la côte de Caroline du Sud. «Il est impératif que chacun suive les ordres d'évacuation locaux. Cet ouragan est terriblement dangereux», a pour sa part averti le président Donald Trump sur Twitter.

>> A lire aussi : Réputée pour ses tournages de films, Wilmington s'apprête à affronter l'ouragan Florence

>> A lire aussi : Florence devient un ouragan «extrêmement dangereux» de catégorie 4

>> A lire aussi : Alerte orange cyclonique déclenchée à l'approche de la tempête Isaac