Canada: Une ville victime d'un piratage massif a payé une rançon en bitcoins

PIRATAGE INFORMATIQUE Après deux jours de blocage, la municipalité a cédé aux hackers…

20 minutes avec agence

— 

Des jetons de 1 bitcoin (illustration).
Des jetons de 1 bitcoin (illustration). — Rick Bowmer/AP/SIPA

Dans la nuit du samedi 1er septembre, la ville de Midland, au Canada, a été victime d’un piratage massif qui a affecté une large partie de son architecture informatique.

Des pirates informatiques ont planté un virus avant d’exiger une rançon en Bitcoin pour rendre les accès, comme le relate un communiqué de la mairie.

Les services vitaux épargnés

En introduisant leur logiciel malveillant, les pirates ont pu chiffrer l’ensemble des fichiers de gestion de l’administration : e-mails, paiements, titres de transport ou encore émissions de permis divers, précise Presse Citron.

Les hackers ne s’en sont pas pris aux services vitaux tels que l’eau ou les secours. Selon des experts, aucun vol de données n’a été constaté.

La ville a payé

Après deux jours de blocage, la municipalité a choisi de payer la rançon demandée. Si le montant n’a pas été divulgué, on sait cependant que la ville a réglé en bitcoins, une crypto-monnaie intraçable.

La municipalité a rassuré les habitants : aucune charge ne retombera sur eux. La mairie aurait en effet souscrit à une assurance couvrant ce type de frais. « Bien que ce ne soit pas idéal, c’est dans notre meilleur intérêt de rétablir le système au plus vite », a déclaré la ville.

>> A lire aussi : Var: La mairie de la Croix-Valmer refuse de payer une rançon après le piratage de son système informatique

>> A lire aussi : Etats-Unis : Deux hackers piratent une pompe à essence et dérobent l’équivalent de 1.500 dollars d’essence