VIDEO. Ouragan Florence: Un million d'Américains se préparent à évacuer

CLIMAT Désormais en catégorie 4, avec des vents de 220 km/h, l'ouragan devrait frapper l'Est des Etats-Unis à partir de mercredi soir...  

20 Minutes avec AFP

— 

L'ouragan Florence vu depuis la Station spatiale internationale, le 10 septembre 2018.
L'ouragan Florence vu depuis la Station spatiale internationale, le 10 septembre 2018. — Nasa/Sipa

Un monstre s’approche des côtes américaines. En une journée, la tempête tropicale Florence s’est renforcée pour devenir un ouragan de catégorie 4, lundi. Face à des vents de 220 km/h et aux inondations majeures prévues, trois Etats, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord et la Virginie, ont déclaré l’état d’urgence avec des premières évacuations ordonnées lundi sur le littoral. Au total, elles concernent plus d’un million d’habitants.

« C’est un ouragan très dangereux », a déclaré Henry McMaster, gouverneur de la Caroline du Sud. « Nous ne voulons risquer aucune vie », a-t-il justifié, précisant que l’évacuation à partir de mardi concernera les habitants d’une bande littorale de 320 kilomètres de longueur.

« Nous sommes avec vous ! », a tweeté le président Donald Trump, en appelant la population à suivre les consignes officielles face à l’ouragan « très dangereux ». « Les autorités fédérales se tiennent prêtes à intervenir ».

Sacs de sable et planches de bois

Sur place, les habitants se préparaient. Dans un magasin de bricolage du centre-ville de Charleston, en Caroline du Sud, ils achetaient des sacs de sable, pour protéger leur maison de la montée des eaux, et des planches de bois, pour renforcer les fenêtres.

Se déplaçant à une vitesse de 20 km/h en direction du nord-ouest, Florence devrait passer mardi et mercredi entre les Bahamas et les Bermudes et pourrait frapper les côtes américaines mercredi soir ou jeudi matin. « Il est prévu que Florence se renforce encore et qu’il soit jusqu’à jeudi un ouragan majeur extrêmement dangereux », a indiqué le NHC, invitant les Etats américains du sud-est et du centre du littoral atlantique à suivre de près sa trajectoire.

Davantage que les vents violents, les autorités craignent les inondations provoquées par les précipitations – jusqu’à 50 cm par endroits – apportées par l’ouragan. « Rappelez-vous de ne jamais conduire sur des routes inondées (…) Faites demi-tour, ne vous noyez pas », ont-elles mis en garde.

Entre août et septembre 2017, les trois puissants ouragans Harvey, Irma et Maria ont causé la mort de milliers de personnes et provoqué des milliards de dollars de dégâts dans les Caraïbes et le sud-est des Etats-Unis.