Non, un bateau disparu en 1925 n’est pas réapparu à Cuba 90 ans plus tard

FAKE OFF Une intox virale particulièrement tenace affirme qu'un navire disparu en 1925 dans le triangle des Bermudes est réapparu 90 ans plus tard à proximité de Cuba...

Alexis Orsini

— 

La prétendue photo de l'épave du Cotopaxi.
La prétendue photo de l'épave du Cotopaxi. — capture d'écran
  • Le SS Cotopaxi, un navire qui faisait route vers La Havane (Cuba) depuis Charleston (Etats-Unis) avant de disparaître en 1925, serait réapparu 90 ans plus tard près de Cuba, selon une rumeur virale.
  • Cette intox reprend en fait un canular publié par un site parodique en mai 2015.
  • Si le SS Cotopaxi a bien disparu en 1925, il n'a jamais été retrouvé... mais il apparaît dans le film « Rencontres du troisième type ».

« Triangle des Bermudes : un bateau réapparaît 90 ans après sa disparition ! » A en croire le site Franbuzz, la « garde côtière cubaine » aurait récemment intercepté « un navire sans capitaine à bord en direction de l’île ».

Le site — qui a pour habitude de relayer tout contenu au fort potentiel viral — l’identifie même comme « le SS Cotopaxi, un [bateau] à vapeur qui avait été porté disparu en décembre 1925 » alors qu’il faisait route de Charleston (Caroline du Sud) vers La Havane (Cuba). Histoire d’ajouter une dose de mystère supplémentaire, l’article affirme que ce navire « avait été très rapidement lié à la légende du triangle des Bermudes ».

Si le SS Cotopaxi a bien disparu en 1925, « l’info » autour de sa soudaine réapparition est totalement fausse puisqu’il s’agit d’un canular… repris très sérieusement par Franbuzz — comme par de nombreux sites ces dernières années, y compris celui de la Radio algérienne.

FAKE OFF

La source originale de cette intox n’est autre qu’un article publié le 18 mai 2015 sur le site parodique World News Daily Report, qui indique ouvertement, au bas de chaque page, « assume[r] toute responsabilité pour la nature satirique de ses articles et la nature fictive de son contenu ».

La plateforme, spécialisée dans la publication de contenus humoristiques souvent invraisemblables, n’hésite pas à se moquer des théories complotistes en se présentant par ailleurs comme un « journal sioniste américano-juif situé à Tel-Aviv » dont l’équipe comporte « d’anciens agents du Mossad et d’anciens combattants des forces armées israéliennes »…

Autant d’avertissements visiblement ignorés par les multiples blogs et internautes — dont des utilisateurs de YouTube et le site complotiste Nouvel ordre mondial — qui ont repris ce canular au premier degré ces dernières années. Franbuzz mentionne ainsi dans son article « Rodolfo Salvador Cruz », un prétendu « expert cubain » qui aurait authentifié le journal de bord du capitaine.

Le spécialiste est même visible, sur une photo d’illustration, en plein examen du document en question. Mais ce cliché est en fait celui de Lee Smale, un sexagénaire britannique, et du journal de bord de son père, un ancien plongeur de la Royal Navy… dont le Daily Mail racontait l’histoire dans un article de juin 2013.

La photo de la prétendue épave du SS Cotopaxi n’est quant à elle nullement liée au navire ou aux côtes cubaines. Et pour cause : il s’agit de la carcasse du Capitan Leonidas MV, un bateau échoué dans le canal Messier, en Patagonie (Chili). Situé près du village de pêcheurs de Puerto Eden, cet ancien bâtiment est particulièrement prisé de nombreux touristes, qui ne manquent pas de le photographier lors de leur passage.

Le SS Cotopaxi, un navire bel et bien disparu en 1925

Comme tout bon canular, l’article de World News Daily Report se base en revanche sur certains éléments véridiques : le SS Cotopaxi a bien fait route du port de Charleston, en Caroline du Sud (Etats-Unis) vers la Havane en fin d’année 1925. Le navire, qui transportait du charbon, a eu le temps d’émettre un signal radio pour alerter d’une entrée d’eau à bord, avant d’être officiellement déclaré « disparu » à la fin décembre, comme le rapportait la presse à l'époque.

A défaut d’avoir été retrouvé, le navire s’est ensuite retrouvé associé au fameux triangle des Bermudes. Selon une croyance populaire, cette surface de l’océan Atlantique délimitée par trois points (l’archipel des Bermudes, Porto Rico et le sud de la Floride), serait le lieu de nombreuses disparitions inexpliquées d’avions et de bateaux… que certains n’hésitent pas à attribuer à des phénomènes paranormaux ou à des interventions extraterrestres. Or, nombre d’entre elles ont été expliquées de manière rationnelle.

Les amateurs de complot déçus de ne pouvoir expliquer la disparition du SS Cotopaxi par un phénomène surnaturel peuvent toutefois se consoler en regardant le film culte Rencontres du troisième type. Steven Spielberg y fait réapparaître le navire en plein désert de Gobi… preuve irréfutable (mais tout aussi fictive) d’une intervention extraterrestre.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la  désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.