British Airways lance une enquête après le piratage de 380.000 cartes de paiements en ligne

HACKING Dans un communiqué, la compagnie aérienne précise que la faille qui a permis ces vols a été réparée…

20 Minutes avec AFP

— 

Un avion de British Airways sur le tarmac de l'aéroport de Londres.
Un avion de British Airways sur le tarmac de l'aéroport de Londres. — Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

Fuite de données chez British Airways. La compagnie aérienne a annoncé ce jeudi mener une enquête sur un vol qui pourrait concerner 380.000 cartes de paiements à cause d’une faille informatique.

« Entre 22h58 le 21 août 2018 et 21h54 le 5 septembre, les données personnelles et financières des clients faisant des réservations sur notre site internet et notre application mobile ont été compromises », a déclaré la compagnie dans un communiqué, précisant que la faille avait été réparée.

Une « activité criminelle »

« Nous conseillons à nos clients qui pensent avoir été affectés par l’incident de contacter leur banque ou l’émetteur de leur carte et de suivre leurs recommandations », a ajouté la compagnie, qui a alerté les autorités.

« Nous sommes profondément désolés pour cette perturbation provoquée par une activité criminelle », a déclaré le directeur général de British Airways, Alex Cruz, qui a assuré que le groupe prenait « très au sérieux » la protection des données personnelles de ses clients.

Retour à la normale

La compagnie a prévenu qu’elle allait contacter les clients affectés par un vol de données. Les données relatives aux passeports des voyageurs n’ont, elles, pas été compromises.

British Airways a précisé que le fonctionnement de son site internet et de son application était « revenu à la normale », et que les clients devant prendre un avion pouvaient s’enregistrer normalement en ligne.