Israël: Après Lana Del Rey, le groupe américain «Of Montreal» annule sa venue au festival Meteor

MUSIQUE « Le temps n’est pas à l’évasion et à la fête mais à l’activisme et aux manifestations contre l’apartheid israélien »…

20 Minutes avec agences

— 

Illustration du public en festival.
Illustration du public en festival. — C. Allain / 20 Minutes

Le groupe de rock Of Montreal a renoncé à se produire lors du festival Meteor, qui se tient de jeudi à samedi dans le nord de l’Israël. Les musiciens dénoncent une situation d'« apartheid » dans le pays.

Vendredi 31 août, la chanteuse Lana Del Rey avait annoncé l’annulation de son concert à ce festival, faute d’avoir pu organiser une prestation parallèle en « Palestine ». Le groupe Of Montreal a lui expliqué qu’il ne pouvait « pas faire comme si la crise n’existait pas ».

La musique pour « apaiser les dissensions »

« Le temps n’est pas à l’évasion et à la fête », ont expliqué les membres du groupe, mais « à l’activisme et aux manifestations contre l’apartheid israélien, l’occupation israélienne de la Cisjordanie et les atrocités perpétrées quotidiennement par les forces israéliennes à Gaza ».

Depuis plusieurs semaines, le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) appelle les artistes invités au festival à annuler leur venue. Les organisateurs de l’événement ont protesté contre cette campagne. Ils se disent « convaincus que la musique a la capacité de transcender et apaiser les dissensions de l’humanité », peut-on lire sur leur site.

« C’est là que dialogue sincère et compréhension peuvent exister, ont-ils ajouté. Ne pas reconnaître qu’il s’agit d’une opportunité revient à perpétuer la résignation des deux côtés. »

>> A lire aussi : VIDEO. Trump s'en prend à Nike à propos de sa nouvelle campagne de pub, on a failli attendre

>> A lire aussi : La radio publique israélienne s'excuse pour avoir diffusé du Wagner