Etats-Unis: Il fait dix-sept ans de prison à la place de son sosie et réclame plus d'un million de dollars

JUSTICE Richard Jones et Ricky Amos, auteur présumé du vol, ont une coiffure, une couleur de peau, un bouc, un visage et un prénom similaires, au point de tromper les témoins oculaires...

20 Minutes avec agence

— 

Richard Jones a fait 17 ans de prison pour un vol qu'il n'a pas commis. (Illustration)
Richard Jones a fait 17 ans de prison pour un vol qu'il n'a pas commis. (Illustration) — Eric Risberg/AP/SIPA

Richard Jones, un Afro-Américain de Kansas City, avait été reconnu coupable d’un vol aggravé par la justice américaine en 1999. En réalité, les faits avaient été commis par un individu qui lui ressemblait très fortement.

Il a été condamné à 19 ans de prison et en a effectué 17 avant que son innocence ne soit finalement reconnue. Libéré en juin 2017, l’ancien détenu a déposé le 29 août dernier une demande d’indemnisation de plus d’1,1 million de dollars (environ 950.000 euros), indique le New York Times.

Un nom proche

Richard Jones partageait notamment avec le véritable malfaiteur présumé une couleur de peau, une coiffure, un bouc et les traits du visage, au point que les témoins avaient identifié la mauvaise personne.

Comble de malchance, l’homme qui aurait tenté de voler le sac à main d’une femme avant de finalement lui dérober son téléphone s’appelle Ricky Amos. Il porte donc un prénom qui pourrait être le diminutif de Richard.

Le sosie dans la même prison

C’est ce qu’a finalement compris l’homme accusé à tort quand son sosie a été incarcéré dans la même prison que lui et que les prisonniers ont signalé l’incroyable ressemblance. Richard Jones en a alors parlé à l’avocate qui s’occupait de lui dans le cadre du « Projet Innocence » et il a finalement été libéré.

« Il est resté très longtemps en prison rongé par l’amertume d’avoir été condamné pour un crime qu’il n’avait pas commis », avait alors raconté l’avocate au Washington Post. Agé aujourd’hui de 42 ans, Richard Jones n’a pas vu ses enfants grandir et ses petits-enfants naître. Ricky Amos ne pourra quant à lui pas être inquiété puisque les faits qu’il nie sont prescrits.

>> A lire aussi : Après avoir passé trente ans en prison par erreur, il reçoit un million de dollars

>> A lire aussi : Une grand-mère en cavale tue son sosie pour lui voler son identité