Vatican: Le pape dénonce une société du divertissement

HEDONISME François a néanmoins défendu le repos dominical…

R. G.-V. avec AFP

— 

Le pape François a été élu au printemps 2013.
Le pape François a été élu au printemps 2013. — Giuseppe Ciccia/PACIFIC P/SIPA

Le pape François a défendu mercredi le repos dominical, qui permet aux chrétiens de « faire la paix » avec leur propre vie, mais a critiqué la société du « divertissement » et de l'« évasion ». Il a fait ces déclarations devant des milliers de fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre au Vatican à l’occasion de l’audience que le pape donne chaque mercredi.

« Et la vraie paix ne consiste pas à changer sa propre histoire mais à l’accueillir et à la valoriser », a encore expliqué Jorge Bergoglio. « L’homme ne s’est jamais autant reposé qu’aujourd’hui, mais jamais il n’a ressenti autant de vide », a-t-il également assuré, dénonçant une société avant tout « hédoniste ». Il est certes important de se reposer, a-t-il ajouté, mais encore faut-il distinguer le « vrai repos » du « faux repos » dans une société qui prône le divertissement ou l’évasion.

Insatisfaction au rendez-vous, d’après le pape

« L’industrie des loisirs est très florissante et la publicité dessine le monde idéal comme un grand parc d’attractions », a expliqué le souverain pontife. De plus, « le concept de vie qui domine aujourd’hui ne repose plus sur l’activité mais sur l’évasion […] et cette mentalité conduit à l’insatisfaction d’une vie anesthésiée par le divertissement, qui n’est pas le repos », a-t-il encore averti.

>> A lire aussi : Des catholiques demandent à être débaptisés après les propos du pape François