Mexique: Quatre personnes lynchées en deux jours, accusées d'enlèvement d'enfants

ACCUSATIONS Le parquet de la province a prévenu de ne pas ajouter foi à ce qu’il estime être des rumeurs non fondées qui courent sur ces enlèvements d'enfants...

20 Minutes avec AFP

— 

Un agent de la police mexicaine (image d'illustration).
Un agent de la police mexicaine (image d'illustration). — ULISES RUIZ / AFP

Quatre personnes ont été lynchées au Mexique et brûlées vives par des villageois furieux, les accusant d’enlever des enfants pour vendre leurs organes, une accusation que la police juge fausse.

Jeudi, ce sont un homme et une femme qui ont été lynchés par des habitants d’un village de l’Etat d’Hidalgo, ont indiqué les autorités locales. Le parquet de la province a prévenu de ne pas ajouter foi à ce qu’il estime être des rumeurs non fondées qui courent sur ces enlèvements d'enfants. Pour l’instant, aucune plainte en ce sens n’a été enregistrée, a-t-il assuré.

Une centaine de tentatives lynchages en 2018

Les habitants ont battu l’homme et la femme, puis les ont attachés et brûlés. Le temps que la police interviennent, l’homme était déjà mort, et la femme est décédée plus tard à l’hôpital. La veille, c’est à San Vicente Boqueron, dans l’Etat de Puebla, que deux hommes avaient également été pris à partie par la foule, qui les avait brûlés vifs, pour une même accusation.

Les autorités de l’Etat ont indiqué que les deux hommes, un oncle de 53 ans et son neveu de 21 ans, étaient des agriculteurs d’un village voisin, venus à San Vicente Boqueron pour acheter des matériaux de construction. Pour la seule région de Puebla, on a compté plus d’une centaine de tentatives de lynchage depuis le début de l’année.