Etats-Unis: 14 millions de dollars pour les victimes d'un rabbin voyeur

FATS DIVERS De nombreuses femmes étaient filmées à leur insu par un rabbin voyeur dans une synagogue de Washington, alors qu'elles procédaient à des ablutions rituelles...

20 Minutes avec AFP

— 

 	Le rabbin Barry Freundel à Washington, le 19 février 2015.
Le rabbin Barry Freundel à Washington, le 19 février 2015. — Cliff Owen/AP/SIPA

De nombreuses femmes filmées à leur insu par un rabbin voyeur dans une synagogue de Washington, alors qu'elles procédaient à des ablutions rituelles, ont obtenu 14,25 millions de dollars (8,5 millions d'euros) de dédommagement dans un accord signé avec quatre organisations juives.

6 ans et demi de prison

L'accord concerne plus de 150 femmes dont l'enquête a prouvé qu'elles ont été filmées par Bernard «Barry» Freundel, ainsi que d'autres femmes qui se sont dévêtues dans la pièce où cet éminent rabbin orthodoxe avait dissimulé une caméra, a expliqué mercredi l'avocate Alexandra Harwin.

Le rabbin Freundel a été condamné en 2015 pour ces faits à 6 ans et demi de prison. Ses actes de voyeurisme ont duré des années avant d'être découverts. Rabbin de la synagogue Kesher Israel, dans le quartier cossu de Georgetown, il avait placé sa caméra secrète près du mikvé, le bain rituel servant aux rites de pureté familiale dans le judaïsme. L'affaire avait suscité un vif émoi au sein de la communauté juive de Washington, le rabbin Freundel étant une personnalité très respectée jusqu'à l'éclatement du scandale. Il enseignait notamment dans plusieurs universités de la région.

100 millions de dollars demandés

«Cet accord offre une excellente voie de rétablissement aux membres du recours collectif. L'accord prévoit un paiement rapide et conséquent aux femmes persécutées par Freundel, tout en garantissant leur confidentialité et en leur évitant une procédure trop pesante», a déclaré Alexandra Harwin, représentant les victimes.

La procédure en recours collectif qu'elle a défendue demandait initialement 100 millions de dollars de dommages-intérêts. Une grosse part du dédommagement sera par ailleurs versée par les compagnies d'assurance. Le rabbin Freundel ne devrait pas être libéré de prison avant 2020, selon son avocat cité par le Washington Post.