Belgique: L'animateur Stéphane Pauwels inculpé dans une affaire de vol avec violences

ENQUETE Après son inculpation, il a été libéré sous contrôle judiciaire…

L.Gam. avec AFP

— 

Stephane Pauwels, le 23 octobre 2013, lors du match Anderlecht-PSG en Ligue des champions.
Stephane Pauwels, le 23 octobre 2013, lors du match Anderlecht-PSG en Ligue des champions. — AFP

Très connu de notre côté de la frontière pour ses interventions dans des émissions de foot, l’animateur belge, Stéphane Pauwels, a été inculpé mercredi dans une affaire de vol à main armée avec violences, puis libéré sous contrôle judiciaire, a annoncé le parquet fédéral belge, compétent en matière de criminalité organisée.

L’animateur est suspecté d''être « coauteur de vol à l’aide de violence, avec arme, la nuit et en bande ayant utilisé un véhicule », a déclaré Wenke Roggen, porte-parole du parquet fédéral. Elle n’a pas voulu s’exprimer sur les conditions du contrôle judiciaire.

Les faits remontent à mars 2017. Un vol à main armée avait alors visé une habitation de Lasne, commune cossue située au sud de Bruxelles.

Un spécialiste du foot

Stéphane Pauwels, 50 ans, animateur sur la chaîne RTL-TVI, est un visage très connu du petit écran en Belgique, et intervient aussi dans plusieurs émissions de chaînes françaises (W9, M6, TF1) sur le football. Il a choisi comme avocat Me Sven Mary, célèbre en Belgique pour avoir défendu Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos des attentats parisiens du 13 novembre 2015 (130 morts). Contacté par l’agence de presse Belga, le groupe RTL Belgique n’a pas souhaité faire de commentaire sur une affaire « qui relève de la vie privée ».

En plus de ses multiples interventions sur les compétitions de football, Stéphane Pauwels anime sur RTL-TVI une émission baptisée Orages de la vie, racontant les épreuves qu’ont pu traverser des personnalités plus ou moins connues. « La vie est rarement un long fleuve tranquille. Pour certains, l’existence peut être particulièrement difficile, les faisant passer en un instant du bonheur à l’épreuve », est-il expliqué sur le site présentant l’émission.

Une affaire de home invasion

Présenté à un juge d’instruction de Mons (sud) mercredi, au lendemain de son interpellation par la police, « il a été inculpé et libéré sous conditions », a précisé la magistrate. Cinq personnes sont actuellement en détention préventive dans le cadre de ce dossier, a souligné Wenke Roggen.

L’affaire, qualifiée dans les médias de home invasion (ce qui suppose des violences contre des occupants de la maison), a été jointe à une instruction portant au total sur une vingtaine de faits de vols à main armée, vols avec effraction et trafic de stupéfiants.