La mousson a fait 1.200 morts dans le sous-continent indien cette année

INONDATIONS La saison des pluies a été particulièrement meurtrière en Inde, où plus de 1.000 personnes ont été tuées…

20 Minutes avec agences

— 

Les habitants de Kochi, dans l'Etat du Kerala en Inde, évaluent les dégâts après les pluies torrentielles.
Les habitants de Kochi, dans l'Etat du Kerala en Inde, évaluent les dégâts après les pluies torrentielles. — Aijaz Rahi/AP/SIPA

Le bilan est dramatique. La mousson, qui a lieu de juin à septembre, a coûté la vie à plus de 1.200 personnes cette année dans le sous-continent indien, selon des chiffres officiels collectés par l’AFP.

L’Inde, qui compte 1,25 milliard d’habitants, est le pays le plus touché. Plus de 1.000 décès ont été enregistrés dans cinq Etats alors que la mousson avait tué 667 personnes l’an passé. Cette hausse de la mortalité peut s’expliquer par les inondations qui ont notamment ravagé le Kerala, à la pointe sud-est du pays.

Le Népal, le Bangladesh et le Sri Lanka touchés

Le Népal a lui compté 87 morts sur son territoire, selon les chiffres du gouvernement, dont une femme et huit enfants emportés par un glissement de terrain dans un village isolé. 29 personnes sont également mortes au Bangladesh dans des inondations et des glissements de terrain.

Les pluies torrentielles ont tué 24 personnes et fait 175.000 sans-abri au Sri Lanka. Ce bilan est en nette baisse par rapport aux 224 morts l’année précédente dans l’île. Les autorités avaient cette fois anticipé en organisant l’évacuation préventive de 750.000 personnes résidant dans des zones à risques.

>> A lire aussi : Inde: Une fillette casse sa tirelire et fait don de ses économies aux sinistrés des inondations du Kerala

>> A lire aussi : Un bébé en pleurs sauvé des eaux au Laos, visage de la catastrophe