Emmanuel Macron invite les Européens à organiser leur sécurité sans les «seuls Etats-Unis»

SECURITE Le chef de l’Etat français appelle ses homologues européens à « prendre [leurs] responsabilités et garantir la sécurité et donc la souveraineté européenne »…

A.B. avec AFP

— 

Emmanuel Macron à la conférence des ambassadeurs et des ambassadrices, le 27 août à l'Elysée.
Emmanuel Macron à la conférence des ambassadeurs et des ambassadrices, le 27 août à l'Elysée. — Philippe Wojazer/AP/SIPA

Emmanuel Macron a annoncé lundi qu’il présenterait « dans les prochains mois » un projet de renforcement de la sécurité en Europe, estimant qu’elle ne peut plus reposer uniquement sur les Etats-Unis. «  L’Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls Etats-Unis.

C’est à nous aujourd’hui de prendre nos responsabilités et de garantir la sécurité et donc la souveraineté européenne », a déclaré le président qui a donné ce matin sa feuille de route aux ambassadeurs français en plaçant l’Europe au cœur de son action diplomatique. « Nous devons tirer toutes les conséquences de la fin de la guerre froide », a-t-il ajouté, précisant souhaiter le lancement d’une « réflexion exhaustive sur ces sujets avec l’ensemble de nos partenaires européens et donc avec la Russie ».

« Revisiter l’architecture européenne de défense et de sécurité »

Selon lui, des « progrès substantiels vers la résolution de la crise ukrainienne, tout comme le respect du cadre de l’OSCE » (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), « seront, bien entendu, des conditions préalables à des avancées réelles avec Moscou ».

« Mais cela ne doit pas nous empêcher de travailler dès maintenant entre Européens et je compte sur vous pour cela », a-t-il dit, dans un discours devant 250 ambassadeurs. Pour lui, si « les alliances ont aujourd’hui encore toute leur pertinence, (…) les équilibres, parfois les automatismes, sur lesquels elles s’étaient bâties sont à revisiter ».

>> A lire aussi : Grèce: Macron sera, ce soir, devant l’Acropole d’Athènes pour prononcer un discours sur l’Europe

>> A lire aussi : Réformes, affaire Benalla, équation budgétaire... Pourquoi la rentrée d'Emmanuel Macron s'annonce (très) compliquée

>> A lire aussi : UE: L'Europe au cœur du programme diplomatique de Macron

Pour « revisiter l’architecture européenne de défense et de sécurité », il entend lancer « un dialogue rénové sur la cybersécurité, les armes chimiques, les armements classiques, les conflits territoriaux, la sécurité spatiale ou la protection des zones polaires, tout particulièrement avec la Russie ».