Le pape François demande «pardon» pour les victimes des abus sexuels en Irlande

RELIGION Le souverain pontife a rencontré des victimes d'abus sexuels par des membres du clergé irlandais...

20 Minutes avec AFP

— 

Le Pape François lors de sa visite en Irlande.
Le Pape François lors de sa visite en Irlande. — Peter Morrison/AP/SIPA

Le pape François​ a « imploré » dimanche « le pardon du Seigneur » pour les agressions sexuelles commises en Irlande par des prêtres catholiques, au deuxième jour de sa visite dans le pays.

« J’implore le pardon du Seigneur pour ces péchés, pour le scandale et la trahison ressentis par tant de personnes dans la famille de Dieu », a déclaré le pape à l’occasion d’une visite du sanctuaire de Knock, site de piété mariale distant de 180km de Dublin.

Rencontre avec les victimes

Le pape François avait rencontré samedi en fin de journée, pendant une heure et demie, huit victimes irlandaises d'abus commis dans le passé par des membres du clergé, des religieux et des personnes au sein d’institutions catholiques.

Parmi ces « survivants », Paul Jude Redmond et Clodagh Aileen Malone. Ils furent adoptés illégalement après avoir été retirés à leurs mères non mariées avec la complicité d’institutions catholiques. « Le pape nous a demandé pardon pour ce qui s’est passé dans ces maisons » pour filles mères, ont-ils raconté dans un communiqué, impressionnés par une « rencontre puissante ».

Le pape François a parlé en outre avec une victime du prêtre catholique Tony Walsh, qui a fait subir des sévices sexuels à des enfants durant près de deux décennies avant d’être défroqué et emprisonné.