Un ancien restaurant KFC cachait un tunnel entre le Mexique et les Etats-Unis pour acheminer de la drogue

STUPEFIANT Comme dans la série «Breaking Bad», des trafiquants de drogue utilisaient un fast-food pour transporter de la drogue…

B.C.

— 

Bryan Cranston dans la série Breaking Bad
Bryan Cranston dans la série Breaking Bad — Uncredited/AP/SIPA

Le trafic démantelé par la police de San Luis, en Arizona, ne vaut pas le degré de sophistication stupéfiant atteint par les narcotrafiquants de la série  à succès Breaking Bad, mais tout de même… Comme dans la série, les trafiquants utilisaient une enseigne de fast-food pour convoyer en toute discrétion la drogue du Mexique aux Etats-Unis. En toute discrétion jusqu’à ce que la police n’ait le flair de vérifier les activités autour de ce restaurant KFC à l’abandon.

Lors d’un contrôle, la police de San Luis a arrêté un individu avec l’équivalent de plusieurs millions de doses. CNN détaille la prise : 119 kilos de métamphétamine, 6 kilos de cocaïne, 20 kilos d’héroïne et 3,6 kilos de fentanyl. Mieux, en fouillant le bâtiment, les policiers ont mis au jour un tunnel de 180 mètres de long et sept mètres de profondeur qui reliait les Etats-Unis au Mexique, où est produite en majorité la drogue saisie.

Un tunnel très bien construit

D’après des documents juridiques consultés par CNN, le suspect avait acheté l’ancien KFC, à l’abandon depuis des années, en avril pour 330 000 euros.

Le tunnel y a donc été creusé en moins de quatre mois. « Ce tunnel est très bien construit et a nécessité du temps pour être creusé par cette organisation de trafiquants de drogue. Il a dû coûter très cher », estime la police américaine.