VIDEO. Qu'est-ce que le Ku Klux Klan ?

RACISME Le nouveau film de Spike Lee racontant l'histoire d'un policier afro-américain qui a infiltré le Ku Klux Klan dans les années 1970 sort en salle aujourd'hui...

L.A.

— 

Une femme qui tentait de fuir un rite initiatique du Ku Klux Klan (KKK) a été tuée par le responsable local du groupe dans les marais de Louisiane (sud) en 2008.
Une femme qui tentait de fuir un rite initiatique du Ku Klux Klan (KKK) a été tuée par le responsable local du groupe dans les marais de Louisiane (sud) en 2008. — William Thomas Cain AFP/Getty Images/Archives

Cagoule pointue, longue tunique blanche et croix en feu : les symboles du Ku Klux Klan sont les mêmes depuis sa création il y a plus de 150 ans. L’organisation voit le jour en 1865, au lendemain de l’abolition de l’esclavage.

Dans un Sud traumatisé par la perspective d’une égalité raciale et humilié par la défaite de la guerre de Sécession, des officiers créent ce groupuscule. Leur objectif : restaurer la suprématie blanche et protestante. Dans leur viseur, les Noirs mais aussi les Blancs anti-esclavagistes, les juifs et les catholiques. En quelques années, ils sèment la terreur en organisant des lynchages, utilisent la torture et coordonnent plusieurs meurtres et attentats.

Suite au meurtre du député républicain John W. Stephens en plein tribunal en 1871, la loi Ku Klux (The Klan Act) est votée au Congrès et abolit le groupe terroriste. De nombreux membres du KKK sont arrêtés mais la plupart sont libérés, faute de preuves. L’organisation renaît de ses cendres dans les années 1920 et compte alors près de cinq millions de membres. Le mouvement perd ensuite de l’importance au fil des années, malgré une tentative de lutte contre la fin de la ségrégation dans les années 1960.

Le Ku Klux Klan ne compte aujourd’hui plus que 5.000 à 8.000 membres répartis dans près de 180 groupuscules différents et souvent rivaux. En août 2017, il réapparaît toutefois à Charlottesville, lors de manifestations de la droite suprémaciste et raciste.