Nouvelle-Zélande: La ministre chargé des Femmes qui était allée à vélo à la maternité a accouché d'un garçon

GROSSESSE Le carnet rose du gouvernement s'était déjà enrichi le 21 juin avec la naissance de la petite Neve, première fille de la Première ministre Jacinda Ardern, qui a repris le travail début août...

20 Minutes avec AFP

— 

La ministre des Femmes Julie Anne Genter est allée en vélo à la maternité d'Auckland pour accoucher.
La ministre des Femmes Julie Anne Genter est allée en vélo à la maternité d'Auckland pour accoucher. — AFP

La ministre néo-zélandaise des Femmes, l'écologiste Julie Anne Genter, qui était allée à vélo à la maternité pour accoucher, a donné naissance à un petit garçon, a annoncé mercredi son cabinet.

Elle allait à l'hôpital pour un déclenchement

Membre du Parti Vert, Julie Anne Genter, une habituée du deux-roues qui est également ministre associée des Transports, a fait à vélo dimanche le kilomètre qui sépare son domicile de l'Hôpital de la ville d'Auckland (nord). «Mon partenaire et moi avons pédalé parce qu'il n'y avait pas assez de place dans la voiture», avait-elle plaisanté sur les réseaux sociaux, en postant une photo d'elle avec son vélo. «Mais cela m'a également permis d'être de très bonne humeur!» Enceinte de 42 semaines, la ministre avait précisé qu'elle se rendait à l'hôpital pour un déclenchement.

Elle a accouché mardi soir d'un garçon, a-t-elle annoncé sur les réseaux sociaux. Le carnet rose du gouvernement s'était déjà enrichi le 21 juin avec la naissance de la petite Neve, première fille de la Première ministre Jacinda Ardern, qui a repris le travail début août, après six semaines de congé maternité.

 

«Très heureuse d'apprendre l'arrivée d'un nouveau membre pour le groupe de jeu du Parlement», a tweeté Jacinda Ardern, qui était devenue en juin le deuxième chef de gouvernement dans le monde à avoir un bébé alors qu'elle était au pouvoir, après la Pakistanaise Benazir Bhutto en 1990. Si cette dernière avait accouché par césarienne et n'avait pas pris de congé afin de reprendre rapidement son travail, Julie Anne  Genter prévoit, elle, de s'arrêter de travailler pendant trois mois.