Italie: Matteo Salvini ironise et envoie des «bisous aux bien-pensants» français après le portrait au vitriol de «L'Express»

POLITIQUE Le ministre de l'Intérieur, décrit comme un xénophobe et populiste a choisi l'ironie...

O. G.

— 

Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini
Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini — VASILY MAXIMOV / AFP

Ironie et bisous. La Une de L’Express n’a pas ravi Matteo Salvini. Le ministre de l’Intérieur italien fait l’objet d’un long portrait dans cet hebdo français, qui l’affiche mine renfrognée. L’hebdo titre : « Populiste, xénophobe, le nouvel homme fort d’Italie ravit Le Pen et inquiète Macron. » Une couv' qui a fait réagir certains internautes (et partis politiques) sur Twitter.

Des bisous pour les bien-pensants transalpins

Pas de quoi désarçonner le leader de la Ligue (extrême droite). Ce dernier a choisi de répondre sur le réseau social par un pied de nez. « En France aussi, ils ne savent plus quoi inventer pour m’attaquer. On leur envoie des bisous aux bien-pensants transalpins ? », répond le ministre avant de se fendre d’une émoticône envoyant un bisou.

Tensions entre la France et l’Italie

Le portrait peu flatteur publié dans l’hebdomadaire risque de ne pas arranger les relations entre France et Italie. D’autant que d’autres médias français s’inquiètent de l’arrivée au pouvoir d’un homme qui choque.

En effet, les positions radicales du ministre italien sur les migrants, il a encore souhaité la semaine dernière renvoyer les 180 migrants bloqués près des côtes de Lampedusa vers la Libye, ont été critiquées par Emmanuel Macron. Plus globalement, le président français qualifie la nouvelle politique migratoire de l’Italie « d’irresponsable ».