Etats-Unis: Katie Stubblefield, défigurée par une arme à feu, devient la plus jeune greffée du visage

SANTE Après avoir été défigurée par un tir d'arme à feu à 18 ans, Katie Stubblefield a reçu en 2017 une greffe presque totale du visage...

L.Br.

— 

L'opération de la jeune femme a duré 31 heures (image d'illustration).
L'opération de la jeune femme a duré 31 heures (image d'illustration). — GUILLAUME SOUVANT / AFP

A 21 ans, Katie Stubblefield a déjà une histoire hors du commun. Elle est la plus jeune personne à avoir reçu une greffe de visage aux Etats-Unis. Un destin incroyable que National Geographic a choisi de mettre en lumière dans son édition de septembre.

En 2017, elle a reçu le visage d’une femme de 31 ans, morte trois jours plus tôt. L’opération, qu’elle attendait depuis trois ans, a duré trente-et-une heures. « Aujourd’hui, je peux toucher mon visage, et c’est génial », a-t-elle déclaré. A terme, elle devrait pouvoir à nouveau respirer, mâcher et avaler.

L’un des pires traumatismes faciaux

A l’âge de 18 ans, Katie Stubblefield a tenté de se suicider avec une arme à feu. Le coup a fait partir une partie de son visage. Le premier médecin à l’avoir vue a confié que c’était l’un des pires traumatismes faciaux qu’il avait vus dans toute sa carrière.

Face à l’importance des dégâts, une équipe de 15 spécialistes est créée. Ils ont conclu que le seul espoir pour la jeune femme de retrouver une vie un tant soit peu normale était la greffe du visage. Le greffon part du cuir chevelu et recouvre le front, les paupières, le nez, la mâchoire, les dents et une partie des nerfs, des muscles et de la peau du visage.

Sa transplantation est l’une des plus importantes en termes de surface au monde. Ainsi, cette greffe bénéficiera aux futurs greffés du visage, une manière de développer cette chirurgie encore balbutiante. Un an après son opération, Katie fait toujours de la rééducation. Elle prévoit de prendre des cours en ligne pour peut-être travailler un jour dans le conseil.