VIDEO. Attentats en Catalogne: Un an après, un hommage aux victimes sur fond de conflit politique

TRISTE ANNIVERSAIRE Des associations indépendantistes avaient organisé des hommages parallèles…

E.P. avec AFP

— 

Un hommage aux victimes du double attentat en Catalogne a été rendu, au centre des Ramblas, à Barcelone.
Un hommage aux victimes du double attentat en Catalogne a été rendu, au centre des Ramblas, à Barcelone. — Alejandro Garcia/EFE/SIPA

Un an après les attentats en Catalogne, un hommage a été rendu aux victimes, à Barcelone, sur fond de conflit politique, autour de la question de  l'indépendance de la région.

« Le roi d'Espagne n’est pas le bienvenu dans les pays catalans », pouvait-on lire sur une banderole déployée sur la façade d’un immeuble de la place de Catalogne où était prévue la cérémonie d’hommage aux victimes, en présence des principales autorités politiques du pays, dont le souverain et le chef du gouvernement Pedro Sanchez.

A son arrivée place de Catalogne, à Barcelone, le roi Felipe VI, accompagné de son épouse Letizia, a été accueilli par quelques manifestants. Afin de ne pas se retrouver aux côtés du souverain, des associations indépendantistes avaient organisé des hommages parallèles aux victimes des attentats.

Un appel à l’unité

Si l’ANC, une des principales associations indépendantistes catalanes, a exprimé « tout son soutien aux activistes qui ont déployé la banderole et passé toute la nuit à défendre la liberté d’expression », le chef du gouvernement espagnol a préféré jouer la carte de l’apaisement.

Sur son compte Twitter, Pedro Sanchez, a insisté sur la nécessité « d’unité de toute la société espagnole ».

« Ce 17 août et pour toujours, nous serons à Barcelone avec les victimes, solidaires avec leur douleur, unis dans le souvenir », a-t-il ajouté.

Le double attentat de Barcelone et Cambrils avait fait 16 morts et 126 blessés.