Pont effondré à Gênes: Matteo Salvini critiqué pour avoir fêté ses victoires le soir de l'accident

ITALIE Le ministre de l’Intérieur italien a qualifié ses détracteurs de « chacals de gauche »…

C. Ape.

— 

Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini
Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini — VASILY MAXIMOV / AFP

Ambiance festive et photos souvenirs. Le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini s’attire les critiques de l’autre côte des Alpes alors qu’il participait à un dîner en Sicile mardi soir, quelques heures après l’effondrement d'un pont autoroutier à Gênes, qui a fait au moins 38 morts.

Sur les clichés qui circulent sur les réseaux sociaux, le ministre d’extrême droite apparaît tout sourire lors d’une rencontre avec des responsables locaux de son parti, la Ligue, en Sicile. Il pose également un gâteau dans les mains sur lequel sont inscrits les mots « Vince la squadra » (l’équipe gagne), célébrant ainsi les derniers succès électoraux de sa formation politique.

Salvini répond aux « chacals de gauche »

Sur Twitter, plusieurs élus dénoncent le comportement du ministre. « Les images de Salvini faisant la fête dans un moment dramatique pour Gênes sont un affront à la douleur de notre pays », estime le président du Parti démocrate (centre-gauche), Matteo Orfini.

« Voici ce que faisait hier soir le ministre de l’Intérieur Salvini. Il faisait la fête en Sicile, tandis qu’à Gênes, d’autres creusaient dans les décombres », a de son côté lancé Anna Rita Leonardi, responsable du Parti démocrate.

De son côté, Matteo Salvini a réagi mercredi, qualifiant ses détracteurs de « chacals de gauche ». Ce dîner était une rencontre avec « des maires, présidents d’associations bénévoles, membres des forces de l’ordre et beaucoup de citoyens » organisée dans le cadre d’un déplacement officiel sur le thème de la lutte contre la mafia, rapporte La Repubblica.

>> A lire aussi : Troisième nuit de recherches dans les décombres du viaduc