Donald Trump n'aura pas droit à son défilé militaire cette année

ETATS-UNIS La cérémonie n'aura pas lieu avant 2019 au plus tôt, a annoncé le Pentagone jeudi...

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump et Emmanuel Macron lors de la parade militaire sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2017.
Donald Trump et Emmanuel Macron lors de la parade militaire sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2017. — PDN/SIPA

Donald Trump devra patienter pour avoir son « 14 juillet ». Le défilé militaire souhaité par le président américain Donald Trump, qui devait avoir lieu le 10 novembre 2018, a finalement été repoussé, sans doute à 2019, a indiqué jeudi le Pentagone.

« Le ministère de la Défense et la Maison Blanche souhaitaient organiser un défilé en l’honneur des anciens soldats américains et pour commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale », a indiqué dans un communiqué le colonel Rob Manning. « Nous considérions initialement la date du 10 novembre 2018 mais avons décidé d’explorer d’autres options, en 2019. »

Un coût multiplié par 3

Ces derniers jours, la polémique enflait sur le coût du défilé, multiplié par trois entre son annonce et la dernière estimation, de 30 à 92 millions de dollars.

Le défilé devrait se dérouler entre la Maison Blanche et le Capitole – séparés en ligne droite de 1,8 kilomètre – et intégrer des représentants d’associations d’anciens combattants. Certains d’entre eux devraient prendre place aux côtés du président Donald Trump, sur une tribune officielle installée au Capitole.

Donald Trump caressait déjà l’idée d’un défilé militaire à Washington avant son élection et s’était déclaré particulièrement impressionné par le défilé du 14 juillet – qualifié de « formidable » – lorsqu’il avait été reçu en grande pompe par le président Emmanuel Macron à Paris. Mais ce projet a été accueilli par de nombreuses critiques, de toutes parts.

Mots-clés :