États-Unis: Ils laissent mourir leur bébé de 10 mois pour des raisons religieuses

FAITS DIVERS Le couple refusait que leur enfant, âgée de 10 mois, ne consulte des docteurs, qualifiés de « gourous de la secte médicale »…

20 Minutes avec agence

— 

Tatiana Fusari and Seth Welch, 27 ans, accusés d'avoir laissé mourir leur bébé de 10 mois pour des raisons religieuses.
Tatiana Fusari and Seth Welch, 27 ans, accusés d'avoir laissé mourir leur bébé de 10 mois pour des raisons religieuses. — AP/SIPA

Seth Welch et Tatiana Fusari, deux Américains de 27 ans, sont accusés d’avoir laissé mourir leur fille Mary, âgée de 10 mois. Pour des raisons religieuses, le couple ne voulait pas confier leur enfant à des professionnels de santé.

Les deux parents ont été inculpés le 6 août dernier de « meurtre » et de « maltraitance d’enfant au premier degré ». Ils risquent la prison à vie, précise The Sun. Les services sociaux accusent aussi le couple de maltraitance sur ses deux autres enfants âgés de 2 et 4 ans. Tatiana Fusari serait apparemment enceinte d’un quatrième enfant.

« Dieu est souverain en ce qui concerne les maladies »

Mary est décédée le 2 août de malnutrition et de déshydratation. Un document, récupéré par Wood TV, indique que la mère refusait de lui faire voir un médecin « par peur de voir ses enfants enlevés par les services de protection de l’enfance, par manque de confiance dans les services médicaux et pour des raisons religieuses ».

Le couple, originaire du Michigan (États-Unis), savait depuis un mois que le poids du bébé était anormalement bas. C’est finalement le père qui a appelé les secours après avoir découvert le corps inanimé de sa fille. Sur sa page Facebook, intitulée « Un esprit régénéré par le Christ », l’homme mettait régulièrement en ligne des vidéos dans lesquelles il traitait les médecins de « gourous de la secte médicale ».

« Dieu est souverain en ce qui concerne les maladies​, ce type de choses et bien sûr, au final, la mort », écrivait le jeune homme au sujet des vaccins. « Si l’évolution garantit la survie du plus fort, pourquoi vacciner tout le monde ? On ne devrait pas plutôt laisser les faibles mourir et les forts survivre ? »

>> A lire aussi : Australie: Les parents qui ne vaccinent pas leur enfant recevront une amende de 18 euros toutes les deux semaines

>> A lire aussi : Un enfant de 7 ans décède après une otite soignée à l'homéopathie, la polémique enfle en Italie