Etats-Unis: Inculpé de délit d'initié, un élu pro-trump ne se représentera pas au Congrès

JUSTICE Le politicien fut le premier membre du Congrès à soutenir publiquement Donald Trump, en février 2016…

N.Sa avec AFP

— 

Le républicain pro-Trump Chris Collins à droite) a annoncé le 11 août 2018 renoncer à se présenter au Congrès, trois jours après son inculpation pour délit d'initié.
Le républicain pro-Trump Chris Collins à droite) a annoncé le 11 août 2018 renoncer à se présenter au Congrès, trois jours après son inculpation pour délit d'initié. — Evan Vucci/AP/SIPA

Elu de l’Etat de New York à la Chambre des représentants, le républicain pro-Trump Chris Collins a annoncé samedi renoncer à se présenter au Congrès, trois jours après son inculpation pour délit d'initié.

« J’ai décidé qu’il était dans l’intérêt des électeurs (de ma circonscription), du parti républicain et du programme de Donald Trump que je suspende ma campagne », a écrit, sur son compte Twitter, l’élu de 68 ans, qui avait initialement maintenu sa candidature malgré son inculpation.

« Je m’attends à être innocenté »

Il a expliqué qu’il souhaitait ainsi éviter l’élection d’un démocrate dans sa circonscription, qui a pourtant voté républicain à une très large majorité lors des derniers scrutins législatifs et présidentiel. Chris Collins a indiqué qu’il irait néanmoins au bout de son mandat.

« Je continuerai également à contester les charges sans fondement retenues contre moi et je m’attends à être innocenté », a ajouté le politicien qui fut le premier membre du Congrès à soutenir publiquement Donald Trump, en février 2016.

Accusé de manipulation de titres et de faux témoignage

Administrateur et actionnaire important d’une entreprise australienne de biotechnologie, Chris Collins aurait révélé à son fils l’échec d’un essai clinique crucial pour la société avant que la nouvelle ne devienne publique, afin qu’il effectue des transactions et limite ses pertes.

Le fils de Chris Collins et d’autres personnes qu’il avait mises dans la confidence auraient alors réalisé des ventes massives de titres et évité, au passage, une perte estimée à 768.000 dollars, selon les enquêteurs. Chris Collins a été inculpé mercredi de manipulation de titres et de faux témoignage.

 

Mots-clés :