Espagne: La justice soupçonne un caïd de la drogue d'avoir repris le trafic de cocaïne... à 85 ans

DROGUE Un caïd espagnol de la drogue âgé de 85 ans, remis en liberté sous contrôle judiciaire, est soupçonné d'avoir repris le trafic de cocaïne... 

20 Minutes avec AFP

— 

(Photo d'illustration) Une saisie de cocaïne.
(Photo d'illustration) Une saisie de cocaïne. — HO / Argentina's Security Ministry / AFP

Ce baron espagnol de la drogue n’est visiblement pas décidé à raccrocher. Manuel Charlin, un caïd des stupéfiants dans la région de Galice, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire vendredi mais reste soupçonné d’avoir repris le trafic de cocaïne… à 85 ans.

Le caïd et son fils Melchior avaient été arrêtés mercredi avec 27 autres personnes après l’arraisonnement au large de l’archipel des Acores, dans l’Atlantique, d’un navire chargé de 2,5 tonnes de cocaïne qui faisait route vers la Galice, à l’extrémité nord-ouest de la péninsule ibérique.

Des trafiquants présents sur Netflix

Les « Charlines », Manuel et ses frères, formaient un des plus violents clans qui se partageaient le trafic de drogue en Galice dans les années 80 et 90.

Ils apparaissent dans la série télévisée Fariña, sortie récemment sur Netflix qui l’a rebaptisée Cocaine cost en anglais.

Le vieux caïd, son fils et sept autres suspects ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec obligation de se présenter devant la justice tous les 15 jours. Tous sont soupçonnés « de trafic de drogue en quantité notable » et « appartenance à une organisation criminelle ».