Soudan: Le président Omar el-Béchir est candidat à un troisième mandat pour l'élection de 2020

SOUDAN Omar el-Béchir, actuel chef d'Etat du Soudan, a été désigné candidat à la présidentielle de 2020, alors que la Constitution limite à deux maximum le nombre de mandats pour une même personne...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président soudanais Omar el-Béchir en mars 2009. AFP PHOTO/ASHRAF SHAZLY
Le président soudanais Omar el-Béchir en mars 2009. AFP PHOTO/ASHRAF SHAZLY — AFP / ASHRAF SHAZLY

Omar el-Béchir, actuel chef d'Etat du Soudan, a été désigné candidat à la présidentielle de 2020 par le parti au pouvoir, selon l'agence de presse officielle Suna. 

Au-delà de la limite constitutionnelle

Bien que la Constitution soudanaise limite à deux maximum les mandats présidentiels pour une même personne, le conseil consultatif (Choura) du Parti du congrès national a annoncé avoir choisi Omar el-Béchir comme candidat au terme d'une réunion qui s'est tenue dans la nuit à Karthoum. 

Ces textes devront donc être amendés si M. Béchir se présente à nouveau pour être élu à la tête du pays. « Nous avons décidé d'engager les démarches nécessaires pour lui permettre de se présenter à la présidentielle de 2020 » a déclaré à la presse le chef du conseil consultatif du parti au pouvoir, Kabashor Koko, sans donner davantage de précisions sur ces démarches.

>> A lire aussi : Béchir en Afrique du Sud, un nouveau camouflet pour la CPI

>> A lire aussi : Au Soudan, l'opposition peine à exister face à l'omniprésent Béchir

L'actuel président de la République du Soudan, élu en octobre 1993 (mais au pouvoir depuis 1989), fait l'objet de deux mandats d'arrêt internationaux émis par la Cour pénale internationale en 2009 et 2010 pour génocide, crimes de guerre et contre l'humanité au Darfour.