Etats-Unis: Qui est Dewayne Johnson, l'Américain qui attaque le RoundUp de Monsanto

JUSTICE En 2014, ce père de deux enfants a été diagnostiqué d’un lymphome non hodgkinien, un cancer incurable du système lymphatique…

20 Minutes avec AFP

— 

Le plaignant, Dewayne Johnson, est atteint d'un cancer en phase terminale qu'il attribue à l'herbicide Roundup de Monsanto.
Le plaignant, Dewayne Johnson, est atteint d'un cancer en phase terminale qu'il attribue à l'herbicide Roundup de Monsanto. — Josh Edelson/AP/SIPA

« Je me battrai jusqu’à mon dernier souffle »… Malgré son cancer en phase terminale, Dewayne « Lee » Johnson, un Américain de 46 ans qui attaque en justice Monsanto et son herbicide célèbre Roundup, garde le sourire. Et l’espoir de faire rendre des comptes à la multinationale.

En 2014, ce père de deux garçons de 10 et 13 ans, qui « écrit » et « fait de la musique », a été diagnostiqué d’un lymphome non hodgkinien, un cancer incurable du système lymphatique.

Il réclame plus de 400 millions de dollars

Depuis deux ans, il vaporisait du Roundup et surtout sa version professionnelle, le RangerPro, des désherbants de Monsanto contenant du glyphosate, substance soupçonnée d’être cancérigène. Il était « responsable de la lutte contre les nuisibles » animaux et végétaux sur les terrains scolaires de Benicia, une petite ville de Californie, au nord-ouest de San Francisco.

S'il avait su que les produits qu'il utilisait étaient peut-être dangereux, il n'aurait «jamais vaporisé du RangerPro dans des écoles ou où que ce soit», assure cet Afro-Américain, qui a décidé d'attaquer Monsanto en justice en 2016, épaulé par un cabinet d'avocats spécialisé, The Miller Firm. Il lui réclame plus de 400 millions de dollars.

Dewayne Johnson est l'un des rares particuliers dans le monde à parvenir à mettre Monsanto sur le banc des accusés dans un procès. Et s'il est le premier à voir son cas autour du glyphosate arriver jusqu'au tribunal, c'est parce que la loi californienne oblige la justice à organiser un procès avant le décès du plaignant.