Kazakhstan: Un trésor vieux de 2.800 ans a été retrouvé intact par des archéologues

DE L'OR! Des pièces de monnaie, des flèches, des animaux sculptés, des boucles d’oreilles ont été retrouvés dans la tombe de notables de ce peuple nomade disparu...

L.Br.

— 

Un trésor découvert en Angleterre et exposé au British Museum en 2015 (image d'illustration).
Un trésor découvert en Angleterre et exposé au British Museum en 2015 (image d'illustration). — Geoff Pugh/REX/REX/SIPA

Dans les montagnes du Kazakhstan, un véritable trésor a été découvert par une équipe d’archéologues fin juillet. A l’intérieur d’un mausolée antique, l’équipe a retrouvé près de 3.000 pièces et objets dans la tombe de notables, bâtie il y a près de 3.000 ans par un peuple disparu.

Des pièces de monnaie, des flèches, des animaux sculptés, des boucles d’oreilles… Presque uniquement composé d’or, ce trésor a été retrouvé par une équipe de l’Institut d’archéologie Margulan au cœur d’un immense kourgane (tumulus) princier. Ce monticule de terre recouvre une tombe vieille de 2.800 ans ; elle a été construite par les Sakas, un peuple nomade d’Asie centrale au mode de vie complexe sur lequel très peu d’informations circulent, faute de documents. On sait qu’ils parlaient un langage proche de l’iranien.

Des orfèvres hors pair

Les archéologues ont été fortement étonnés de découvrir que la tombe, large de plusieurs dizaines de mètres, n’a pas été pillée, selon Sciences et Avenir. Sous le monticule de terre, une chambre funéraire en bois est enterrée, elle abriterait toujours ses occupants.

Comme le montrent les pièces d’or retrouvées dans le trésor, larges de quelques microns seulement, les Sakas étaient des orfèvres hors pair. Ce peuple nomade s’intéressait surtout à ce métal précieux mais aussi aux armes et aux chevaux, dont des dépouilles ont été retrouvées dans le mausolée.

>> A lire aussi : Corée du sud. Et si la prétendue découverte d’un trésor mythique était une manipulation?

>> A lire aussi : Bretagne. Un trésor de pièces d'or découvert par des ouvriers dans une maison du Finistère

>> A lire aussi : Manche. Des plongeurs cherchent un sous-marin allemand, ils trouvent un cargo panaméen englouti en 1976