Fusillade de Parkland: Le suspect affirme qu'il entendait des «voix» l'incitant au meurtre

ETATS-UNIS Selon un procès verbal de la police publié lundi, Nikolas Cruz, l'auteur de la fusillade du lycée de Parkland qui avait fait 17 morts en février, affirme avoir entendu des « voix » l'incitant à « tuer »...

20 Minutes avec AFP

— 

Nikolas Cruz, auteur présumé de la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland, en Floride, le 19 février 2018 au tribunal.
Nikolas Cruz, auteur présumé de la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland, en Floride, le 19 février 2018 au tribunal. — Mike Stocker/AP/SIPA

« Brûler. Tuer. Détruire. » C'est ce que répétaient les « voix » entendues par Nikolas Cruz, l'auteur de la fusillade du lycée de Parkland (Floride), qui a fait 17 morts en février, à en croire ses déclarations consignées dans le procès verbal de la police publié lundi. 

Le jeune homme de 19 ans, ancien élève de l'établissement, a en outre confié à la police qu'il entendait depuis des années des démons lui disant « d'acheter des armes, de tuer des animaux et de tout détruire ».

Un fusil d'assaut jugé « cool »

Malgré ses antécédents psychiatriques, Nikolas Cruz, qui a affirmé souffrir de dépression (due à la solitude) et avoir tenté de se suicider par deux fois quelque temps avant la fusillade, avait pu se procurer légalement un fusil d'assaut AR-15 — au motif qu'il la trouvait « cool ». C'est avec une arme de ce calibre qu'il a tué 17 personnes et en a blessé une quinzaine d'autres le 14 février, au sein du lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland. 

Le procès verbal, long de 217 pages, a été publié lundi après que la juge en charge du dossier a approuvé une motion présentée par plusieurs médias locaux, dont le Miami Herald et le Sun Sentinel, selon laquelle le public a le droit de connaître ce document.

Les procureurs prévoient de requérir la peine de mort contre Nikolas Cruz lors de son procès. Depuis la tragédie, certains élèves du lycée Parkland ont pour leur part entamé une tournée pour le contrôle des armes aux Etats-Unis.