Etats-Unis: Au moins onze morts et des dizaines de blessés dans des règlements de comptes à Chicago

VIOLENCES Parmi les blessés, un enfant de 11 ans a été touché par un tir de balle...

20 Minutes avec AFP

— 

Plusieurs personnes ont été tuées par balle à Chicago, dimanche 5 août 2018.
Plusieurs personnes ont été tuées par balle à Chicago, dimanche 5 août 2018. — Joshua LOTT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Aux Etats-Unis, les règlements de compte ont éclaté dans les rues de Chicago ces derniers jours. Dans la nuit de samedi à dimanche, des tirs ciblés ont coûté la vie à au moins 11 personnes, et 70 ont été touchées par les séries de tirs. Une vague de violence jugée « inacceptable » par la police.

Parmi les blessés, un enfant de 11 ans a été touché par un tir de balle. Certains de ces tirs étaient « ciblés » et liés à des conflits entre gangs, a expliqué un responsable de la police de Chicago, Fred Waller. De multiples coups de feu ont été entendus durant la nuit, jusqu’à dix en l’espace de trois heures selon la télévision CNN.

Un repas de funérailles visé par des tirs

Ils ont visé des groupes de personnes dont des participants à un repas de funérailles, selon la police. En 2016, le nombre de meurtres à Chicago s’était établi au plus haut depuis près de vingt ans, ce qui vaut régulièrement à la ville les critiques du président américain Donald Trump.

Toutefois, selon Fred Waller, depuis le début de l’année en cours les fusillades ont baissé de plus de 30 % à Chicago et le nombre de meurtres s’est réduit de 25 %. Plus de 5.500 armes illégalement détenues ont été confisquées dans les rues de la ville, a-t-il ajouté, insistant sur l’engagement des autorités à poursuivre l’effort pour améliorer la sécurité.

>> A lire aussi : Un juge donne l'ordre de bâillonner un accusé en plein procès

>> A lire aussi : Racisme, armes à feu... L'artiste Childish Gambino dénonce la violence des Etats-Unis dans une vidéo choc

>> A lire aussi : La police abat un jeune afro-américain qui tenait son téléphone portable