VIDEO. 73 ans après, le Japon commémore le bombardement atomique d'Hiroshima

HISTOIRE Le 6 août 1945, à 8h15 (heure locale) était larguée la bombe atomique «Little Boy» sur Hiroshima...

T.L

— 

Hiroshima sous la bombe atomique le 6 août 1945.
Hiroshima sous la bombe atomique le 6 août 1945. — HIROSHIMA PEACE MEMORIAL MUSEUM / AFP

Le 6 août 1945, pour mettre fin à l’entêtement des généraux japonais à poursuivre la guerre contre les Etats-Unis, le bombardier B-29 américain du nom d’Enola Gay s’envole au petit matin de l’île de Tinian vers l’archipel japonais.

À 8h15, heure locale, le colonel Paul Tibbets lance la bombe atomique sur Hiroshima.

Ce premier choc sera suivi d’un second, 3 jours après avec le largage d’une nouvelle bombe atomique sur Nagasaki. Le but poursuivi par Harry Truman était la reddition totale du Japon mais également un avertissement à l’Union Soviétique sur les conséquences d’une guerre nucléaire.

De la douleur d’une telle tragédie, le Japon continue à rêver d'un monde sans arme nucléaire.

73 ans après et face à la montée des nationalismes, le maire d’Hiroshima, Kazumi Matsui, lance un appel : « Si l’humanité oublie l’Histoire ou cesse de se confronter à elle, nous pourrions commettre encore une terrible erreur. »