Illustration de General Electric.
Illustration de General Electric. — Richard Drew / SIPA

SECRET INDUSTRIEL

États-Unis: Un employé de General Electric interpellé pour le vol de secrets industriels

L’homme travaillait depuis 10 ans pour le conglomérat américain…

Un employé de General Electric (GE) a été interpellé et inculpé, ont annoncé les autorités américaines dans la nuit de mercredi à jeudi. Il est accusé d’avoir volé des secrets technologiques du conglomérat industriel portant sur ses turbines.

Xiaoqing Zheng, 56 ans dont 10 passés à travailler pour GE, aurait usé de « moyens sophistiqués et élaborés » pour voler le 5 juillet « des dossiers électroniques contenant des secrets commerciaux de GE sur les technologies liées aux turbines », selon le ministère de la Justice dans un communiqué.

Jusqu’à 10 ans de prison

On ignore si l’ingénieur américain comptait vendre ces secrets et s’il agissait à titre personnel, pour le compte d’une organisation ou d’une entreprise concurrente, voire d’un pays. Le FBI a trouvé chez lui des documents détaillant les compensations accordées par Pékin aux personnes vendant certains secrets industriels.

Diplômé du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) selon sa page LinkedIn, l’homme a été présenté à un juge. Ce dernier a ordonné sa libération à partir de ce vendredi contre une caution de 100.000 dollars.

Son passeport a été confisqué, il reste sous surveillance étroite des autorités dans l’attente d’un éventuel procès. Il risque une peine de prison maximum de 10 ans et une amende de 250.000 dollars.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Un ex-ingénieur d'Apple est accusé de vol de documents confidentiels transmis à la Chine

>> A lire aussi : Loi sur le «secret des affaires»: Un collectif interpelle les parlementaires