Etats-Unis: Un lycéen gay, rejeté par ses parents, reçoit une cagnotte de 100.000 euros pour entrer à la faculté

GENEROSITE Ses parents, qui n'acceptaient pas son homosexualité, lui ont posé un ultimatum...

L.Br.

— 

Capture d'écran de Seth Owen, image issue de la campagne de dons en ligne pour son entrée à la faculté.
Capture d'écran de Seth Owen, image issue de la campagne de dons en ligne pour son entrée à la faculté. — Capture d'écran/Twitter

Seth Owen a cru vivre un cauchemar. Ce jeune américain de 18 ans a failli renoncer à la poursuite de ses études. Rejeté par sa famille à cause de son homosexualité, le jeune homme a bénéficié d’un grand mouvement de solidarité qui lui a permis d’entrer à l’université, raconte le Huffington Post.

Après avoir appris son homosexualité, sa famille lui a imposé une thérapie de conversion pendant un an. Ce type de stage, conçu pour « modifier » l’orientation sexuelle ou de genre d’une personne, a été reconnu par le corps médical américain comme dangereux et non prouvé scientifiquement. Par la suite, ses parents lui ont posé un ultimatum : soit il continuait à se rendre à l’église qui n’acceptait pas son orientation sexuelle, soit il devait déménager. Seth Owen a choisi de partir.

Elan de solidarité

« Le pire dans tout ça, c’est que je faisais mes valises et que je me dirigeais vers la porte, et j’espérais que ma mère se mettrait sur mon chemin », a-t-il expliqué à NBC News. « J’espérais qu’elle dirait : "J’aime mon enfant plus que j’aime ma religion" ». Hébergé chez des amis, le jeune homme a vu s’envoler son rêve d’études supérieures dans la prestigieuse université Georgetown à Washington, faute de fonds pour financer les frais de scolarité.

Son ancienne professeure de biologie a décidé de lui venir en aide. Jane Martin a créé une cagnotte sur un site de financement participatif. En quelques semaines, le montant a explosé : au lieu des 20.000 dollars requis (environ 17.000 euros), la cagnotte a atteint 126.000 dollars (109.000 euros). En tout, plus de 2.300 personnes ont participé à cet élan de solidarité.

« Après que nous avons atteint 2.000 dollars, Seth m’a dit : "Je suis tellement surpris de voir que les gens se soucient vraiment de moi" », rappelle sa professeure. Dans une vidéo, le jeune homme a remercié toutes les personnes qui l’ont aidé : « Merci de croire en moi et en mon potentiel ».

>> A lire aussi : VIDEO. Chloë Grace Moretz espère que son film sur les camps de conversion gay aura de l'impact

>> A lire aussi : Brésil. Les «thérapies de réorientation sexuelle» pour homosexuels à nouveau autorisées par la justice

>> A lire aussi : «Love, Simon». Comment le film a changé la vie de nombreux jeunes LGBT et de leurs parents