Djibouti: Mort accidentelle d’un commando marine français

ARMEE L’homme de 37 ans a été promu maître-principal à titre posthume…

20 Minutes avec AFP

— 

L'armée française est très présente à Djibouti.
L'armée française est très présente à Djibouti. — MARCO LONGARI / AFP

Un commando marine français est mort samedi dernier dans un accident de circulation à Djibouti, où il était en mission, a annoncé la Marine dans un communiqué. Membre du commando de Penfentenyo, au sein duquel il était spécialisé dans le renseignement, le premier-maître Arnaud Peyrony-Rapatout était âgé de 37 ans et père d’une fille.

Ce sous-officier des forces spéciales maintes fois décoré avait participé à des opérations en Afghanistan, en Côte d’Ivoire, en Guyane française, ou encore au Levant. Il a été promu au grade de maître-principal à titre posthume.