Syrie: 250 morts dans des attentats coordonnés de Daesh

DJIHADISME L’organisation terroriste a beau être en déroute, son pouvoir de nuisance reste important…

20 Minutes avec AFP

— 

Des régions jusqu'ici relativement épargnées ont été durement touchées.
Des régions jusqu'ici relativement épargnées ont été durement touchées. — AFP PHOTO / SANA

Les attaques coordonnées menées mercredi par le groupe djihadiste Daesh dans le sud de la Syrie ont fait près de 250 morts, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’assaut contre plusieurs villages couplés à des attentats-suicides ont eu lieu dans la province de Soueïda, contrôlée par le régime. Les djihadistes de Daesh sont présents dans une zone désertique au nord-est de cette région à majorité druze, jusque-là relativement épargnée par le conflit qui ravage la Syrie depuis 2011.

45 djihadistes tués

Le bilan n’a fait que monter depuis l’attaque menée mercredi matin, revendiquée des heures plus tard par Daesh. « Il est à présent de 246 morts dont 135 civils », a indiqué le directeur de l’Observatoire, Rami Abdel Rahmane. Le reste des morts sont des combattants progouvernementaux et des habitants qui avaient pris les armes pour défendre leurs villages.

« Le bilan s’élève, des civils blessés ayant succombé et des personnes portées disparues ayant été retrouvées mortes », a ajouté Rami Abdel Rahmane. Au moins 45 djihadistes ont été tués dans les combats ayant suivi les attaques. Les médias officiels syriens ont confirmé les attaques faisant état de morts et de blessés dans la ville de Soueida et les villages voisins, mais n’ont pas donné de bilan.