Rwanda: Le Premier ministre indien offre 200 vaches à des fermiers pour lutter contre la malnutrition

DIPLOMATIE Le geste s'inscrit dans le cadre d'un programme gouvernemental rwandais lancé en 2006 qui vise à lutter contre la malnutrition en fournissant aux familles rurales du bétail...

20 Minutes avec agences

— 

Narendra Modi, Premier ministre indien, et Paul Kagame,  président rwandais, lors d'une rencontre le mardi 24 juillet 2018.
Narendra Modi, Premier ministre indien, et Paul Kagame, président rwandais, lors d'une rencontre le mardi 24 juillet 2018. — Stringer/AP/SIPA

Au cours d’une visite officielle au Rwanda, Narendra Modi, le Premier ministre indien, a offert 200 vaches, un animal sacré en Inde, à des familles pauvres du village de Rweru, au sud de la capitale Kigali.

Le geste s’inscrit dans le cadre d’un programme gouvernemental rwandais lancé en 2006 et intitulé « Girinka ». Il vise à lutter contre la malnutrition en fournissant aux familles rurales du bétail afin de garantir un accès au lait pour les enfants.

Un prêt de 200 millions de dollars

« Girinka » signifie, en kinyarwanda, la langue locale, « Puissiez-vous avoir beaucoup de vaches ». Le Premier ministre indien a estimé que ce programme « aidait à transformer la vie des gens ». L’opération aurait déjà contribué à réduire la pauvreté de près d’un quart entre 2000 et 2010.

Le Premier ministre indien et le président rwandais Paul Kagame ont également annoncé au cours de cette visite avoir signé plusieurs accords. Parmi eux, un prêt de 200 millions de dollars visant à développer les systèmes d’irrigation et à étendre la zone économique spéciale de Kigali.

Un sommet à Johannesburg

Après le Rwanda, Narendra Modi a poursuivi sa courte tournée africaine en se rendant en Ouganda. Il s’est mis d’accord avec le président Yoweri Museveni sur un prêt de 200 millions de dollars, qui servira notamment à la construction de lignes électriques et à la fabrication de pompes d’irrigation à énergie solaire.

Enfin, le Premier ministre indien se rendra à Johannesburg pour l’ouverture, ce mercredi, du sommet des dirigeants des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).

>> A lire aussi : La photo d'Emmanuel Macron dans les bras du Premier ministre indien fait flipper les internautes

>> A lire aussi : Pour Bernard Kouchner, la France a «commis une très lourde faute» politique au Rwanda