Mexique: 11.000 assassinats liés au trafic de drogue en seulement 6 mois, selon une ONG

CARTELS Selon l’ONG Semáforo Delictivo, l'immense majorité des assassinats survenus au Mexique depuis le début de l’année seraient imputables aux narcotrafiquants…

20 Minutes avec agences

— 

Illustration des forces de police de Chihuahua, au Mexique, transportant un cadavre.
Illustration des forces de police de Chihuahua, au Mexique, transportant un cadavre. — DANIEL ACOSTA / AFP

Selon les résultats d’une étude publiée par l’ONG Semáforo Delictivo, 11.241 personnes ont été exécutées au Mexique par des tueurs à gage, payés par les trafiquants de drogue entre janvier et juin 2018. L’organisation a comparé les chiffres du gouvernement avec des enquêtes en ligne et des données de consultants.

Il s’agit, selon l’ONG, d’un record historique. « L’année dernière a été très mauvaise mais cette année est pire », a estimé Santiago Roel, fondateur de l’organisation.

Une hausse de 28 %

Depuis début 2018, le Mexique a enregistré un total de 15.973 homicides volontaires, contre 13.503 au premier semestre 2017. Cela constitue une hausse de 28 % par rapport à la même période l’année dernière.

« Tout ce bain de sang, tous ces homicides sont liés à la drogue (…) à des conflits entre les mafias de la drogue », explique Santiago Roel. Selon lui, ils n’ont pas de rapport avec d’autres types de crime organisé comme les vols de carburant, les kidnappings, le trafic de personnes ou l’extorsion.

De nombreux Etats touchés

Le Guanajuato, un Etat touristique connu pour ses réseaux de trafiquants de drogues, est particulièrement touché avec 1.241 homicides entre janvier et juin. Les cartels de Jalisco nouvelle génération, de Sinaloa et Los Zetas y opèrent et de nombreux policiers ont été assassinés. Mais les Etats de Basse-Californie, Guerrero, Michoacán et Veracruz font face aux mêmes problèmes.

L’ONG estime qu’au cours du premier semestre 2018, il y a eu une augmentation de 15 % des homicides et de 11 % des féminicides (11 %), même s’il semble que la tendance des enlèvements diminue (18 %). Selon les données officielles, plus de 200.000 personnes ont été tuées au Mexique depuis 2006.

>> A lire aussi : Mexique: 7.667 assassinats au premier trimestre, 20% de hausse sur un an

>> A lire aussi : Coupe du monde 2018: Accusé de financer un baron de la drogue et figure du Mexique, le drôle de Mondial de Rafa Marquez