Danemark: Un imam qui avait appelé au meurtre des juifs mis en examen

JUSTICE Un prêche de l’imam Mundhir Abdallah, qui officie à Copenhague, a été diffusé sur les réseaux sociaux…

20 minutes avec agences

— 

L'imam, qui officiait à la mosquée Masjid Al-Faruq à Copenhague, risque jusqu'à trois ans d'emprisonnement.
L'imam, qui officiait à la mosquée Masjid Al-Faruq à Copenhague, risque jusqu'à trois ans d'emprisonnement. — Capture d'écran Google street view

« Le jour du jugement ne viendra que lorsque les musulmans combattront et tueront les juifs. » Voilà un extrait du prêche de l' imam Mundhir Abdallah, prononcé le 31 mars dernier dans une mosquée de Copenhague (Danemark).

La séquence, diffusée sur les réseaux sociaux, risque de coûter cher à son auteur. L’imam vient d’être inculpé pour avoir appelé au meurtre des juifs, une première dans un pays nordique.

« Il y a un juif derrière moi, viens le tuer »

L’imam avait alors cité un hadith, parole du prophète Mahomet : « Les juifs se cacheront derrière des rochers et des arbres mais les arbres et les rochers diront : ''Oh musulman, oh serviteur d’Allah, il y a un juif derrière moi, viens le tuer'' ».

Son prêche a été traduit de l’arabe par l’Institut américain Middle East Media Research Institute (MEMRI), à partir d’une vidéo diffusée sur YouTube.

Une loi instaurée en 2017

Depuis janvier 2017, le Danemark punit l’appel à la haine et au meurtre dans l’exercice de la religion. Le cas de cet imam est une première dans le pays. « Il a toujours été illégal d’appeler au meurtre d’un groupe ethnique », a commenté la magistrate du parquet dans un communiqué. "Mais nous avons maintenant une loi ciblant spécifiquement les prêcheurs de haine ».

La date du procès de l’imam Mundhir Abdallah, qui risque jusqu’à trois ans d’emprisonnement, n’a pas encore été fixée. La mosquée dans laquelle il officiait avait déjà été pointée du doigt par le passé pour sa proximité présumée avec des courants de l’islam radical.

>> A lire aussi : Trente imams appellent à combattre l'antisémitisme et la radicalisation

>> A lire aussi : Nord: Arrestation d’un imam djihadiste, figure de l’islamisme radicale en Belgique