Canada: Daesh revendique l'attaque de Toronto

TERRORISME Le tireur avait été abattu par les forces de l'ordre...

20 Minutes avec AFP

— 

Un policier des forces spéciales à Toronto, après une fusillade qui a fait deux morts et 13 blessés, le 22 juillet 2018.
Un policier des forces spéciales à Toronto, après une fusillade qui a fait deux morts et 13 blessés, le 22 juillet 2018. — Frank Gunn/AP/SIPA

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque qui a fait deux morts, dont une enfant de 10 ans, dimanche à Toronto (Canada), a indiqué ce mercredi son agence de propagande.

Amaq, l’organe de propagande du groupe, a affirmé que l’attaque avait été perpétrée par « un des soldats de l’EI » qui a suivi les « appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition » internationale antidjihadistes. « A cette étape » de l’enquête, « nous n’avons aucune preuve qui permette d’appuyer cette revendication », ont toutefois déclaré les forces de l’ordre dans un communiqué transmis.

L’auteur aurait souffert de « sérieux problèmes mentaux »

Dimanche soir à Toronto, une jeune femme de 18 ans et une fillette de 10 ans ont été tuées et 13 personnes blessées -certaines grièvement- par un homme armé de 29 ans identifié comme Faisal Hussain, un résident de la ville. L’assaillant a tiré au hasard sur des piétons déambulant sur une artère animée du quartier grec de la ville, avant de cibler des restaurants bondés.

Arrivée rapidement sur les lieux, la police a ouvert le feu sur l’homme, qui a été découvert mort quelques instants plus tard dans une ruelle, d’après les enquêteurs. Selon la famille de l’auteur de la fusillade, ce dernier souffrait depuis son enfance de « sérieux problèmes mentaux » qu’il n’a jamais pu surmonter même s’il a pris des médicaments et suivi des thérapies.