Près de 80.000 morts et 55.000 disparus après le cyclone en Birmanie

CATASTROPHE La junte militaire birmane emmènera pour la première fois samedi des diplomates étrangers vers certaines zones du delta de l'Irrawaddy...

Avec agence

— 

UNICEF

Le bilan des victimes du cyclone Nargis qui a frappé la Birmanie le 3 mai s'élève à 77.738 morts et à 55.917 personnes portées disparues, soit 133.655 personnes au total, a annoncé vendredi la télévision d'Etat.

Plus de 100 médecins de pays voisins de la Birmanie se rendront samedi dans le pays. Par ailleurs, la junte militaire birmane emmènera pour la première fois samedi des diplomates étrangers vers certaines zones du delta de l'Irrawaddy dévastées il y a deux semaines par le cyclone Nargis qui a fait plus de 71.000 morts et disparus, ont annoncé des diplomates.

Des représentants du corps diplomatique à Rangoun seront transportés par hélicoptère mais on ne sait pas à quel type d'accès ils auront droit, ont précisé des diplomates occidentaux. «On ne s'attend pas à avoir une image réelle et complète (de la situation humanitaire) et à bénéficier d'une quelconque liberté pour voir ce que nous voudrions voir», a dit un diplomate, sous le couvert de l'anonymat.

Louis Michel n'a pas pu aller dans l'Irrawaddy


Le commissaire européen au Développement Louis Michel, qui se trouvait depuis mercredi en Birmanie, a déploré auprès de l'AFP n'avoir pas été autorisé à se rendre, avant son départ prévu vendredi soir, dans l'Irrawaddy. «J'ai été autorisé à y aller samedi mais, malheureusement, je suis dans l'impossibilité de rester plus longtemps en raison d'engagements en Europe», a regretté Louis Michel.

Le commissaire de Bruxelles a dit avoir été emmené jeudi dans «un camp organisé, plutôt parfait» accueillant des sinistrés à l'extérieur de Rangoun. La junte birmane n'a cessé de dire qu'elle acceptait l'aide internationale mais qu'elle entendait garder le contrôle de sa distribution.

>> Lire notre blog en direct de Birmanie avec l'association humanitaire GSCF...