Chaleur: L’Europe du Nord souffre aussi

CANICULE Sécheresse et même graves incendies ponctuent l’été scandinave et balte…

R. G.-V. avec AFP

— 

L'équivalent de deux fois la surface de Paris est déjà parti en fumées en Suède.
L'équivalent de deux fois la surface de Paris est déjà parti en fumées en Suède. — MAJA SUSLIN / TT NEWS AGENCY / AFP

Au sud de l’Europe, de violents incendies qui ont ravagé lundi les alentours d’Athènes ont fait au moins 24 morts et plus de 150 blessés. Au nord du continent, les pays nordiques et baltes, d’Oslo à Riga, ne sont pas en reste. Ils sont écrasés depuis plusieurs semaines par la chaleur. La sécheresse embrase forêts et tourbières, brûle les pâtures, vide les nappes phréatiques et fait même baisser le niveau des grands lacs.

En Finlande, la province septentrionale de Laponie est particulièrement touchée avec des feux de forêt et d’herbe persistants et la propagation à sa frontière orientale d’incendies partis de Russie. La Norvège connaît aussi des températures très élevées avec le mois de mai le plus chaud de son histoire et des températures au-dessus de la normale saisonnière en juin, souvent supérieures à 30 °C.

Incendies inédits en Suède

La Suède, qui par endroits n’a quasiment pas enregistré de précipitations en près de trois mois et connaît le mois de juillet le plus chaud depuis au moins deux siècles et demi, a dû faire appel à la solidarité européenne pour lutter contre le feu. Pas moins de 25.000 hectares sont déjà partis en fumée ou continuent de se consumer, soit deux fois la superficie de la ville de Paris.