VIDEO. Grèce: La région d'Athènes ravagée par les flammes, le bilan s'alourdit à 74 morts

INCENDIES Le bilan s’est brusquement alourdi ce mardi...

P.B. et R.G.-V. avec AFP

— 

Capture vidéo du 23 juillet 2018 des incendies qui sévissent près d'Athènes, en Grèce.
Capture vidéo du 23 juillet 2018 des incendies qui sévissent près d'Athènes, en Grèce. — Sipa/Giannis Labropoulos

Le bilan ne cesse de s’alourdir en Grèce. Les incendies qui ont ravagé lundi les alentours d'Athènes ont tué au moins 74 personnes, a annoncé ce mardi la porte-parole des pompiers, Stavroula Maliri, révisant à la hausse un précédent bilan de 60 morts. 

Ce bilan n'est pas définitif, une centaine de pompiers poursuivant les recherches de victimes éventuelles dans la zone balnéaire de la côte est de l'Attique, noyée sous les flammes lundi soir, a-t-elle précisé. 

Vingt-six corps dans une villa

La Croix-Rouge a découvert, ce matin, 26 corps sans vie dans la cour d’une villa de Mati, la cité balnéaire qui semble la plus touchée. Une macabre découverte qui a brusquement doublé le bilan humain des incendies. Et les sauveteurs n’ont pas terminé leurs explorations.

Peu avant minuit, un photographe de l’AFP a découvert d’abord trois puis un quatrième corps carbonisé sous une voiture et une moto, déjà à Mati, à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Athènes. Deux personnes retrouvées dans le secteur, ravagé par les flammes depuis l’après-midi, sont décédées plus tôt lors de leur transfert vers des hôpitaux, a annoncé la cellule de crise du ministère de la Santé.

«Nuit difficile »

« L’heure est à la lutte contre les flammes », a déclaré le Premier ministre, Alexis Tsipras, après avoir présidé une réunion de crise, évoquant une « nuit difficile ». Il a chiffré à « plus de 600 » les pompiers déployés sur les trois fronts partis dans la journée, dont deux continuaient de progresser dans la nuit, autour de Mati et à 55 km à l’ouest de la capitale, près de la localité de Kinetta, en bordure de l’autoroute conduisant au canal de Corinthe. Mais la nuit a interrompu les opérations aériennes, menées plus tôt par huit avions et neuf hélicoptères.