Toronto: L'auteur de la fusillade souffrait «de psychose et de dépression»

CANADA La police a identifié l'homme de 29 ans qui a tué deux personnes et blessé 13 autres avant d'être abattu...

P.B. avec AFP

— 

Un policier des forces spéciales à Toronto, après une fusillade qui a fait deux morts et 13 blessés, le 22 juillet 2018.
Un policier des forces spéciales à Toronto, après une fusillade qui a fait deux morts et 13 blessés, le 22 juillet 2018. — Frank Gunn/AP/SIPA

Il s’appelle Faisal Hussain et il avait 29 ans. La police de Toronto a annoncé lundi avoir identifié l’auteur de la fusillade qui a fait 2 morts et 13 blessés, dimanche soir, avant d’être lui-même tué dans un échange de tirs avec les forces de l’ordre. A ce stade, ses motivations restent inconnues et les autorités n’écartent aucune piste, y compris terroriste. Il était inconnu des services de sécurité.

Selon sa famille, qui a exprimé ses « plus sincères condoléances », le suspect avait « de sérieux problèmes mentaux ». « Notre fils a souffert de psychose et de dépression toute sa vie. Les médicaments et la thérapie n’ont pas été capables de le traiter. Nos cœurs sont brisés pour toutes les victimes et pour notre ville ».

Une jeune femme de 18 ans et une fillette de 10 ans ont perdu la vie. Arrivée rapidement sur les lieux, la police avait ouvert le feu sur le tireur qui a été découvert quelques instants plus tard dans une ruelle, mort, ont indiqué les enquêteurs. Le tireur a ouvert le feu au hasard sur des piétons déambulant sur l’avenue Danforth, autour de 22h00, avant de cibler des restaurants bondés.

Mots-clés :