Sortie des derniers membres d'une secte russe retranchée sous terre

G.G avec agence

— 

Bekovo en Russie
Bekovo en Russie — Google maps

La fin du monde n'aura pas lieu sous terre. Les neuf derniers adeptes d'une secte orthodoxe russe qui s'étaient retranchée dans un abri souterrain sont remontés à la surface ce vendredi, selon l'agence russe Interfax.

En raison des émanations toxiques provenant de la dépouille d'une des deux adeptes décédées dans l'abri, les autorités russes leur ont «proposé de quitter volontairement leur repaire». Les neuf personnes sont dans un «état satisfaisant», a ajouté le chef du district de Bekovo. Deux adeptes décédées pendant leur séjour sous terre ont été exhumés dans la nuit de jeudi à vendredi et conduits à la morgue pour un examen médico-légal.


Abri déserté

Début novembre 2007, 35 membres de la secte emmenés par le gourou Piotr Kouznetsov s'étaient isolés dans un vaste abri souterrain près du village de Nikolskoe. Le gourou prédisant l'apocalypse pour mai 2008.

Le 28 mars, sept d'entre eux étaient sortis de leur plein gré à la suite de négociations avec les autorités. Le 1er avril, 14 autres membres quittaient également le refuge dont une partie venait de s'effondrer. Le 2 avril, trois autres personnes étaient remontées à la surface. Le 9 avril, un des membres qui était sorti de l'abri avait annoncé que deux femmes étaient mortes, l'une d'un cancer, l'autre alors qu'elle faisait le carême.